Total remporte un beau succès au Brésil

Total remporte un beau succès au Brésil©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 10 octobre 2019 à 17h26

Total et ses partenaires Qatar Petroleum et Petronas, ont remporté le bloc C-M-541 lors des 16èmes enchères pétrolières ANP qui se sont tenues au Brésil ce jour, indique fièrement le groupe. Il est situé dans l'offshore profond du bassin pré-salifère Campos, par une profondeur d'eau d'environ 3.000 mètres. Total se félicite donc d'étendre sa présence dans le bassin du Campos avec ce nouveau bloc d'exploration opéré aux côtés de deux partenaires stratégiques. Total sera l'opérateur du bloc avec 40%, aux côtés de Qatar Petroleum (40%) et de Petronas (20%). Le consortium prévoit de forer un premier puits d'exploration au début de l'année 2021.

"Cela démontre une nouvelle fois notre capacité à obtenir des permis d'exploration de grande qualité dans une région en croissance et clé pour le Groupe", a déclaré Patrick Pouyanné, PDG de Total. "Cela s'inscrit dans notre stratégie de développement de nos positions opérées dans l'offshore profond brésilien, où nous pouvons apporter de la valeur ajoutée grâce à nos compétences en eaux profondes. Cela fait suite à l'acquisition du champ de Lapa en, qualité d'opérateur, et à l'entrée dans la concession de Iara, suite aux négociations directes réussies avec Petrobras en 2016. Nous avons aussi lancé le développement des phases 1 et 2 du champ géant de Mero. Dans ce contexte, Total confirme ne pas participer au prochain appel d'offres TOR Surplus puisque qu'il n'offre que des participations non opérées".

L'attribution de ce nouveau bloc intervient après la décision finale d'investissement (FID) prise par Total et ses partenaires en juin 2019 pour le second FPSO du projet Mero (bloc Libra) dont le démarrage est prévu en 2022. Le premier FPSO du projet Mero, actuellement en cours de construction, progresse selon le calendrier avec un démarrage prévu en 2021. Le démarrage du premier FPSO du projet Iara est prévu fin 2019 et le second en 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.