Total renforce sa position en Méditerranée

Total renforce sa position en Méditerranée©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 09 février 2018 à 16h45

Le consortium mené par Total (Total 40%, ENI 40% et Novatek 20%) et le gouvernement libanais ont signé deux accords d'exploration et de production couvrant les blocs 4 et 9 situés au large du Liban, à l'est de la Méditerranée.

Ces accords prévoient le forage d'au moins un puits par bloc dans les trois premières années. La priorité du consortium sera d'effectuer un premier puits d'exploration sur le bloc 4 en 2019.

Concernant le Bloc 9, Total et ses partenaires sont bien conscients de la dispute frontalière entre le Liban et Israël sur le Sud du bloc qui ne concerne en fait qu'une zone très limitée (moins de 8% de la surface du bloc). Compte tenu du fait que les principales zones d'intérêt géologiques sont situées à plus de 25 km de cette zone contestée, le consortium confirme que le puits d'exploration sur ce Bloc 9 ne présentera aucune interférence avec des champs ou zones d'intérêts qui sont situés au Sud de la zone frontalière.

Les blocs ont été attribués au consortium dans le cadre du 1er cycle de licence offshore lancé par le gouvernement libanais en janvier 2017.

"Acteur historique de la distribution de produits pétroliers au Liban, Total se réjouit de pouvoir élargir sa présence dans le pays au secteur de l'Exploration-Production. Ces accords s'inscrivent dans la stratégie d'exploration du Groupe en Méditerranée", a commenté Stéphane Michel, directeur Moyen-Orient et Afrique du Nord, Exploration-Production de Total.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU