Total signe aujourd'hui son retour en Iran

Total signe aujourd'hui son retour en Iran©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 03 juillet 2017 à 07h34

Le groupe pétrolier français Total doit parapher cet après-midi l'accord final d'exploitation du gisement de gaz naturel iranien South Pars, qui constituerait le premier investissement d'envergure d'une compagnie occidentale depuis la levée des sanctions contre le pays. Téhéran a confirmé la tenue d'une cérémonie à 14h30 heure locale en présence du ministre du pétrole et de représentant de Total, du chinois CNPCI et de la compagnie nationale Petropars. Le groupe français, qui a également fait état d'une signature aujourd'hui, a expliqué que l'accord sera signé pour 20 ans, après une entrée en production en 2021.

Un développement à 5 Mds$

South Pars, le plus grand champ gazier du monde, est en production depuis 2002, après les opérations de développement consécutives à sa découverte en 1990. Total a rapidement été l'une des parties prenantes du projet, jusqu'à l'embargo imposé à l'Iran en 2006. Un pré-accord avait déjà été signé en novembre dernier. Il prévoyait que Total s'engage sur la phase 11 de développement, pour une capacité de production future de 1,8 milliard de pieds cube par jour, soit 370.000 barils équivalent pétrole par jour. Le gaz produit est destiné à alimenter le réseau iranien. Le groupe français devrait être opérateur et actionnaire à hauteur de 50,1% de SP 11 aux côtés de Petropars (19,9%, filiale de NIOC) et de la compagnie nationale chinoise CNPC (30%). Le développement de SP11 était prévu en deux phases : la première, d'un montant estimé à 2 milliards de dollars équivalent, verra la construction de 2 plateformes, 30 puits et deux lignes de connexion à des installations de traitement à terre existantes. Ultérieurement, lorsque cela sera rendu nécessaire par les conditions du gisement, une seconde phase d'investissement prévoit la mise en place d'installations de compression offshore. Elle pourrait atteindre 3 Mds$.

 
27 commentaires - Total signe aujourd'hui son retour en Iran
  • avatar
    Pap59 -

    Enfin une bonne nouvelle ...

  • avatar
    pifpaf -

    et pour les râleurs vous auriez préféré que shell ou exon signe ce contrat pour une rare fois ou un groupe français réussit une belle opération qui va rapporter à total des bénéfices pour continuer à financer nos raffineries cruellement déficitaires en peu de mots les réussites vous dérangent vaut mieux vivre comme à cuba dans la misère globale sauf pour les privilégiés du régime

  • avatar
    tonnegrande -

    et c'est très bien !!

  • avatar
    Tam-Tam -

    C'est étrange, mais il me semble qu'un tel contrat ne se négocie pas en deux mois ? Mais peut-être je me trompe, sinon mettre au crédit de Macron (ou au débit selon que l'on est pour le libre-échange ou pour le respect des droits universels) m'apparaît comme un peu présomptueux et laisse présager de la manière dont seront analysés les bons ou mauvais résultats du quinquennat à venir (et dire que dans l'entourage du petit Nacrolêon, on prévoit et l'on étudie déjà sa prochaine réélection.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]