Transgene à la rencontre des investisseurs

Transgene à la rencontre des investisseurs©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 18 décembre 2017 à 18h02

Transgene ira à la rencontre des investisseurs institutionnels américains spécialistes des sciences de la vie à San Francisco, du 7 au 11 janvier 2018, en parallèle de la conférence annuelle JP Morgan. Le groupe participera également à trois événements français et un quatrième, néerlandais, dans les prochains mois :
- Oddo Forum : 11 et 12 janvier 2018 à Lyon,
- Conférence Portzamparc MidCap le 4 avril 2018 à Paris,
- Small Cap Event les 16 et 17 avril 2018 à Paris,
- Kempen Life Sciences les 18 et 19 avril à Amsterdam.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Transgene à la rencontre des investisseurs
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article : Migrants : des maires, dont Juppé et Aubry, dénoncent un manque de moyens
    Statut : refusé Il y a 22 heures le 17 12 2017 à 13 44

    heureusement que notre constitution est dotée du principe de précaution et face aux manques de moyens dont se plaignent les maires quant à l'accueil des migrants il faut stopper leur arrivée sur notre sol pour éviter de les placer dans une situation à risques.

    Si notre pays n'était classé dans une liste comme " enfer fiscal" il serait certainement possible de demander encore plus aux contribuables mais dans la situation actuelle , c'est prendre des risques d'explosion .

    Enfin moi ce que j'en dis.

    le 17 12 2017 à 13 44

    heureusement que notre constitution est dotée du principe de précaution et face aux manques de moyens dont se plaignent les maires quant à l'accueil des migrants il faut stopper leur arrivée sur notre sol pour éviter de les placer dans une situation à risques.

    Si notre pays n'était classé dans une liste comme " enfer fiscal" il serait certainement possible de demander encore plus aux contribuables mais dans la situation actuelle , c'est prendre des risques d'explosion .

    Enfin moi ce que j'en dis.