Transgene : de nouvelles données confirmant le potentiel de TG4001 et TG6002

Transgene : de nouvelles données confirmant le potentiel de TG4001 et TG6002
Recherche laboratoire

Boursier.com, publié le mercredi 05 juin 2019 à 19h27

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, annonce la parution de 2 publications scientifiques reflètant le potentiel de TG4001 et TG6002.

Ces deux produits sont actuellement évalués dans des essais cliniques dont les résultats sont attendus au 2e semestre de 2019.

Sur TG4001 dans Gynecologic Oncology

D'une part, les données confirment le potentiel de TG4001 (Tipapkinogen Sovacivec) administré en monothérapie pour traiter des lésions précancéreuses induites par le HPV (néoplasies intra-épithéliales du col de l'utérus de grade 2/3 - CIN 2/3).

Ces données, avec un suivi à 30 mois des patientes, soutiennent fortement le développement clinique en cours de TG4001 dans les cancers HPV-positifs (y compris cancers de la tête et du cou). Des données d'efficacité d'un essai clinique de TG4001 en combinaison avec avelumab (NCT03260023) sont attendues au 2e semestre de 2019.

Sur TG6002 dans Molecular Therapy Oncolytics

D'autre part, Transgene fournit des données précliniques détaillées sur son virus oncolytique TG6002. Construit à partir d'une souche Copenhagen optimisée de vaccinia virus, TG6002 possède une double délétion brevetée TK-RR- et exprime le gène breveté FCU1. Ce gène permet la production d'une chimiothérapie (5-FU) directement dans la tumeur. TG6002 est évalué dans un essai de Phase 1/2 chez des patients atteints de cancer colorectal (NCT03724071).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.