Transgene démarre le développement clinique de TG4050

Transgene démarre le développement clinique de TG4050©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 05 mars 2019 à 17h58

Transgène a décidé d'initier le développement clinique de son premier candidat issu de sa plateforme "myvac", TG4050, dans le cadre de son partenariat avec NEC

La société explique que TG4050 s'appuie sur les énormes progrès réalisés dans le domaine de l'Intelligence Artificielle (IA) et du séquençage du génome pour créer une immunothérapie individualisée, ciblant des antigènes mutés, identifiés par séquençage et devant être considérés comme une cible pertinente par l'algorithme de NEC.

Transgene sera responsable du développement clinique et sera sponsor de deux études cliniques qui démarreront au second semestre 2019 : une étude chez des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire (après un traitement de première ligne et une chimiothérapie) et une étude chez des patients atteints de cancers de la tête et du cou (après une intervention chirurgicale et une radiothérapie).

Ces deux études, qui seront co-financées par Transgene et NEC, permettront d'évaluer l'innocuité et l'immunogénicité de TG4050 et ouvriront la voie à des études combinées avec différentes classes de thérapies.

"La vaccination individualisée est désormais perçue comme une modalité thérapeutique prometteuse pour activer spécifiquement le système immunitaire afin d'attaquer les cellules tumorales. Nous sommes ravis de travailler avec NEC et de pouvoir débuter les essais cliniques de TG4050 au second semestre 2019. Nous sommes convaincus que cette approche pourrait transformer le traitement d'une vaste gamme de tumeurs solides", indique Éric Quéméneur, Directeur Général Adjoint et Directeur Recherche et Développement de Transgene.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.