Transgene et BioInvent annoncent l'inclusion du premier patient dans l'essai de Phase I/IIa de BT-001

Transgene et BioInvent annoncent l'inclusion du premier patient dans l'essai de Phase I/IIa de BT-001©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 01 mars 2021 à 07h47

Transgene et BioInvent International AB (Nasdaq Stockholm : BINV), société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d'anticorps immunomodulateurs innovants contre le cancer, annoncent l'inclusion d'un premier patient dans l'essai clinique de Phase I/IIa de BT-001, un virus oncolytique particulièrement innovant qui associe plusieurs mécanismes d'action pour lutter contre les tumeurs. Ce patient a été inclus à l'Institut Bergonié (Bordeaux, France). BT-001 est un virus oncolytique breveté de grande capacité (VVcopTK-RR-), issu de la plateforme Invir.IOTM. Il a été conçu pour exprimer à la fois un anticorps recombinant anti-CTLA4 humain éliminant des cellules immunosuppressives (Treg), généré par les plateformes n-CoDeR/F.I.R.S.T de BioInvent, et la cytokine humaine GM-CSF.

Transgene et BioInvent International AB (Nasdaq Stockholm : BINV), société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d'anticorps immunomodulateurs innovants contre le cancer, annoncent l'inclusion d'un premier patient dans l'essai clinique de Phase I/IIa de BT-001, un virus oncolytique particulièrement innovant qui associe plusieurs mécanismes d'action pour lutter contre les tumeurs. Ce patient a été inclus à l'Institut Bergonié (Bordeaux, France).
BT-001 est un virus oncolytique breveté de grande capacité (VVcopTK-RR-), issu de la plateforme Invir.IOTM. Il a été conçu pour exprimer à la fois un anticorps recombinant anti-CTLA4 humain éliminant des cellules immunosuppressives (Treg), généré par les plateformes n-CoDeR/F.I.R.S.T de BioInvent, et la cytokine humaine GM-CSF.

En ciblant sélectivement le microenvironnement de la tumeur, BT-001 a pour but d'induire une réponse antitumorale bien plus forte et plus efficace. La production de l'anticorps anti-CTLA4 directement dans le microenvironnement tumoral va entraîner une diminution locale des cellules immunosuppressives Treg, et assurer une importante activité thérapeutique. En limitant l'exposition systémique, le profil de sécurité et de tolérance de l'anticorps est considérablement amélioré. BT-001 est codéveloppé par Transgene et BioInvent à 50/50.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.