Transgene et BioInvent étendent leur partenariat

Transgene et BioInvent étendent leur partenariat©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 26 mars 2019 à 08h35

Transgene et BioInvent International AB, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d'anticorps immunorégulateurs innovants contre le cancer, ont annoncé l'extension de leur collaboration pour co-développer des virus oncolytiques multifonctionnels, codant pour des séquences d'anticorps non dévoilées, capables de traiter une grande diversité de tumeurs solides. Transgene apportera son expertise de conception et fabrication des virus oncolytiques, des transgènes autres que des anticorps, ainsi que sa souche virale propriétaire du virus de la vaccine (TK-, RR-), à la base de sa plateforme Invir.IO. BioInvent apportera son expertise dans la biologie des cancers et des anticorps, ainsi qu'une ou plusieurs séquences d'anticorps générées grâce à ses plateformes propriétaires CoDeR/F.I.R.S.T. Ces séquences, correspondant à une cible confidentielle, seront sélectionnées pour être codées dans une souche issue d'Invir.IO, afin de créer un virus oncolytique multifonctionnel.

En fin d'année dernière, Transgene et BioInvent avaient présenté des données positives issues de leur collaboration initiale, au congrès 'Society for Immunotherapy of Cancer' (SITC). Ces premières données portaient sur le travail collaboratif réalisé sur le virus oncolytique armé avec un anticorps anti-CTLA-4, basé sur le virus de la vaccine (TK-, RR-) propriétaire de Transgene. Ce virus oncolytique amélioré a démontré sa capacité à assurer l'expression dans la tumeur de l'anticorps anti-CTLA-4 de BioInvent avec une exposition systémique faible. Il a également montré dans les modèles précliniques une meilleure efficacité et un meilleur profil d'innocuité par rapport à la combinaison de l'anticorps et du virus correspondant non armé.

Les coûts de recherche et développement, ainsi que les revenus et royalties engendrés par les virus oncolytiques issus de cette nouvelle collaboration, seront partagés à 50/50.

"L'encodage des séquences d'anticorps de BioInvent dans la plateforme Invir.IO de Transgene, leur permettant une expression directement dans la tumeur, est prometteur pour optimiser l'efficacité et la tolérance de ces anticorps", commente le groupe. Tant Transgene que BioInvent estiment que ces nouveaux virus multifonctionnels seront nettement plus efficaces qu'une co-administration d'un virus et d'un anticorps séparément.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.