Transgene et BioInvent présenteront des données sur BT-001 à plusieurs congrès

Transgene et BioInvent présenteront des données sur BT-001 à plusieurs congrès©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 mars 2020 à 08h32

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et BioInvent International AB, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d'anticorps immunomodulateurs innovants contre le cancer, annoncent aujourd'hui qu'elles présenteront des données précliniques portant sur BT-001 à plusieurs congrès scientifiques en mars et en avril 2020.
La première demande d'autorisation d'essai clinique de BT-001 a été soumise, et le premier essai chez l'Homme pourrait démarrer avant la fin de 2020 en Europe et aux États-Unis.
BT-001 est un virus oncolytique (VO) multifonctionnel codéveloppé par Transgene et BioInvent. Il est issu de la plateforme brevetée Invir.IO de Transgene et de son VO de grande capacité VVcopTK-RR-. BT-001 encode un anticorps anti-CTLA4 qui est issu de la technologie n-CoDeR/F.I.R.S.T de BioInvent et élimine les Treg ainsi qu'une une cytokine (GM-CSF).

BT-001 est la synthèse de deux stratégies thérapeutiques, l'oncolyse et la voie anti-CTLA4, qui ont toutes deux engendré chez l'Homme d'importants changements du micro-environnement tumoral et de l'activité antitumorale. Compte-tenu du contexte clinique, BT-001 pourra être utilisé en monothérapie ou en combinaison avec les traitements standards (comme les thérapies anti-PD1/PD-L1).

"Avec BT-001, nous combinons la puissance de l'approche oncolytique de Transgene avec la production locale d'une forte concentration d'anticorps anti-CTLA4. Nous pensons que BT-001 présentera un meilleur profil de tolérabilité en atteignant de fortes concentrations d'anticorps dans la tumeur tout en restant à de très faibles concentrations dans le reste de l'organisme du patient. Avec cette nouvelle génération de virus oncolytiques, nous espérons démontrer qu'il est possible d'augmenter l'activité antitumorale sans exposer les patients à des effets indésirables inutiles", ajoute le Dr Maud Brandely, PhD, Directeur, Développement Clinique, Opérations Cliniques & Affaires Réglementaires de Transgene.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.