Transport : l'IATA demande à l'UE de soutenir la mise en place d'un passeport vaccinal numérique

Transport : l'IATA demande à l'UE de soutenir la mise en place d'un passeport vaccinal numérique©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 19 janvier 2021 à 15h02

L'Association du transport aérien international (IATA) demande à l'Union européenne de soutenir une initiative du Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis visant à convenir d'un certificat de vaccination COVID-19 européen numérique commun qui permettrait aux personnes vaccinées de voyager librement en Europe sans devoir subir un test COVID-19. Dans une lettre ouverte à Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, Alexandre de Juniac, PDG de l'IATA, appelle les États membres à coordonner une politique qui permettrait à l'Europe de bénéficier en toute sécurité des avantages économiques et sociaux d'une liberté de circulation renouvelée, à commencer par les personnes vaccinées.

L'Association du transport aérien international (IATA) demande à l'Union européenne de soutenir une initiative du Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis visant à convenir d'un certificat de vaccination COVID-19 européen numérique commun qui permettrait aux personnes vaccinées de voyager librement en Europe sans devoir subir un test COVID-19. Dans une lettre ouverte à Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, Alexandre de Juniac, PDG de l'IATA, appelle les États membres à coordonner une politique qui permettrait à l'Europe de bénéficier en toute sécurité des avantages économiques et sociaux d'une liberté de circulation renouvelée, à commencer par les personnes vaccinées.

"L'initiative du Premier ministre Mitsotakis devrait être adoptée d'urgence par la Commission et tous les États membres. La vaccination est une clé fondamentale pour rouvrir les frontières en toute sécurité et stimuler la reprise économique. Un certificat de vaccination paneuropéen mutuellement reconnu constituerait une étape importante pour donner aux gouvernements la confiance nécessaire pour ouvrir leurs frontières en toute sécurité et aux passagers la confiance nécessaire pour voler sans la barrière de la quarantaine", affirme M. de Juniac.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.