Transport : l'IATA veut tester tous les passagers contre le Covid-19

Transport : l'IATA veut tester tous les passagers contre le Covid-19©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 22 septembre 2020 à 16h04

Cette proposition devrait faire parler aux quatre coins de la planète. Des tests universels pour détecter le coronavirus pour les passagers en partance offrent le seul espoir réaliste de relancer la demande en l'absence de vaccin, affirme l'Association internationale du transport aérien. L'adoption à 100% des tests antigènes rapides, qui devraient être disponibles le mois prochain, supprimerait tout besoin de mettre en place des mesures de quarantaine qui "tuent" actuellement le marché, a déclaré Alexandre de Juniac, le patron de l'IATA. L'association cherche à convaincre les gouvernements de la nécessité d'un dépistage rapide par l'intermédiaire de l'Organisation de l'aviation civile internationale mandatée par les Nations unies, a souligné le dirigeant, ajoutant que tous ses membres soutiennent la proposition.

Jusqu'à présent, les nombreux appels du secteur à une approche unifiée ont été entravés par la réticence de certains pays à abandonner leurs responsabilités en matière de politique de santé à des étrangers. Même les propositions de "bulles de voyage" entre deux pays se sont heurtées à la bureaucratie et à la division des pouvoirs entre diverses agences, rappelle 'Bloomberg'. Les tests ne coûteraient pas plus de 10 dollars, pourraient être effectués par du personnel sans formation médicale professionnelle et donneraient un résultat en 15 minutes avec une fiabilité de 97%.

Lors de son point hebdomadaire, l'IATA a encore une fois affirmé que la reprise du trafic de passagers était très modérée. Brian Pearce, son économiste en chef, a indiqué que les gains se limitaient principalement aux marchés intérieurs et que toute progression de la demande internationale était très, très lente.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.