Transport : les compagnies américaines manquent de catalyseurs selon MS

Transport : les compagnies américaines manquent de catalyseurs selon MS
Airbus A321 livré en avril 2016 à JetBlue/ Premier avion sorti des usine d'Alabama

Boursier.com, publié le lundi 14 décembre 2020 à 14h24

Morgan Stanley estime que les actions des compagnies aériennes américaines manquent de catalyseurs à l'approche de 2021. Après le puissant rallye du dernier mois en lien avec la "marée montante due à l'arrivée des vaccins", les titres du secteur sont maintenant quelque peu dépourvus de catalyseurs jusqu'à ce qu'une distribution plus large, au cours du deuxième semestre 2021, libère une demande refoulée. La banque réitère sa vision attrayante des compagnies aériennes à l'horizon 2021, avec une préférence pour "les noms de haute qualité plutôt que les noms à fort bêta".

La troisième vague du coronavirus a rendu les voyages aériens plus difficiles et il pourrait y avoir une certaine pression sur les chiffres du 4e et du 1er trimestre 2021. Selon l'indicateur avancé de MS, les volumes devraient diminuer de 40% par rapport aux niveaux de 2019 d'ici la mi-2021, contre 60% actuellement.

Le broker est à 'surpondérer' sur JetBlue, Southwest Airlines, Allegiant Travel, et Delta Air Lines, à 'pondération en ligne' sur Alaska Air et à 'sous-pondérer' sur United. Un positionnement qui reflète la préférence de MS pour les transporteurs à bas et très bas coûts par rapport aux compagnies aériennes traditionnelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.