Trigano : en marche arrière

Trigano : en marche arrière©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 mars 2021 à 13h04

Trigano recule de 2,8% ce mardi à 157 euros après avoir réalisé au 2e trimestre 2020-2021 un chiffre d'affaires de 648,2 millions d'euros, en croissance de +6,3% à périmètre et taux de change constants. Au terme du 1er semestre, le chiffre d'affaires du spécialiste des véhicules de loisirs est ressorti à 1,368 milliard d'euros (1,163 MdE à même date en 2020). Le croissance d'activité est +17,6%, avec +16,5% à périmètre et taux de change constants.

Trigano recule de 2,8% ce mardi à 157 euros après avoir réalisé au 2e trimestre 2020-2021 un chiffre d'affaires de 648,2 millions d'euros, en croissance de +6,3% à périmètre et taux de change constants. Au terme du 1er semestre, le chiffre d'affaires du spécialiste des véhicules de loisirs est ressorti à 1,368 milliard d'euros (1,163 MdE à même date en 2020). Le croissance d'activité est +17,6%, avec +16,5% à périmètre et taux de change constants.

L'intérêt renforcé pour les véhicules de loisirs et la perspective d'une sortie de crise liée à l'accélération des vaccinations contre la Covid-19 laissent présager le maintien d'une très forte demande pour les produits de Trigano dans les prochains mois.
L'activité de retail au Royaume-Uni envoie un signal positif important avec la fin du "stay at home" planifié le 29 mars et la fin des restrictions de sortie le 12 avril.

L'objectif prioritaire de Trigano reste de livrer les carnets de commandes de camping-cars en très forte progression et de satisfaire à moyen terme les besoins de ses réseaux de distributeurs. Pour ce faire, Trigano s'attachera à sécuriser ses approvisionnements dans un contexte d'augmentation de la production de l'ensemble des usines de l'industrie des véhicules de loisirs en Europe qui fait croitre les tensions chez de nombreux fournisseurs.
Parallèlement, Trigano, qui a créé environ 1.200 emplois au cours du 1er semestre, poursuivra ses programmes d'augmentation de ses capacités de production comprenant notamment l'embauche et la formation de nombreux opérateurs et la montée en puissance des sites de fabrication de fourgons créés cette année...

"Avec l'effet de base T3 et l'accroissement des capacités de production, nous confirmons nos attentes élevées sur la saison avec un léger ajustement (CA +24,9% vs +25,9% précédemment, hors M&A)" commente Portzamparc qui confirme son opinion "Acheter" en visant un cours de 170 euros. De son côté, Oddo BHF a revalorisé le dossier de 167 à 182 euros avec un avis à 'surperformance'...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.