Trigano : le titre monte encore, analystes en soutien

Trigano : le titre monte encore, analystes en soutien©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 10 mai 2021 à 09h44

Trigano monte encore de 0,7% ce lundi à 172 euros à l'ouverture du marché parisien, toujours porté par d'excellents résultats semestriels. Le spécialiste des véhicules de loisir a dégagé sur les 6 premiers mois de son exercice un bénéfice opérationnel courant consolidé de 151,4 millions d'euros contre 89,3 ME un an plus tôt pour un chiffre d'affaires de 1,37 MdsE, en progression de 17,6% (+16,5% à périmètre constant).

Trigano monte encore de 0,7% ce lundi à 172 euros à l'ouverture du marché parisien, toujours porté par d'excellents résultats semestriels. Le spécialiste des véhicules de loisir a dégagé sur les 6 premiers mois de son exercice un bénéfice opérationnel courant consolidé de 151,4 millions d'euros contre 89,3 ME un an plus tôt pour un chiffre d'affaires de 1,37 MdsE, en progression de 17,6% (+16,5% à périmètre constant).

Dans un contexte de forte demande pour les camping-cars en Europe, l'activité du premier semestre a été particulièrement soutenue en dépit de la fermeture des points de vente de l'enseigne Marquis au Royaume-Uni suite à la décision de reconfinement national prise par le gouvernement britannique et des conséquences sur la production de la cyberattaque subie début février. Les résultats du premier semestre ont également bénéficié d'une progression des marges, du plein effet de la réimplantation des usines de Tournon et de Sprendlingen, ainsi que de la baisse des dépenses de salons et de publicité dans le contexte de crise sanitaire.
Compte-tenu d'un résultat financier de -6,6 ME, d'une charge d'impôt sur les sociétés de 32,5 ME et de la contribution positive des sociétés mises en équivalence de 2,2 ME, le bénéfice net consolidé s'est établi à 114,4 ME (65,7 ME en 2019/2020) et représente 5,93 euros par action.

Enfin, Trigano a de nouveau renforcé sa structure financière : la trésorerie nette, traditionnellement à son point bas à la fin du premier semestre, s'établit à 278 ME (endettement net de 78 ME en 2019/2020) tandis que les capitaux propres atteignent 1,068 MdE.

Tensions en cours

Les tensions observées depuis plusieurs semaines sur les livraisons de différents composants perturbent le fonctionnement de certaines lignes de production et entraînent des décalages de livraisons de produits... De plus, l'annonce par Ford de l'arrêt de son usine de Kocaeli pendant 8 semaines à la suite de difficultés d'approvisionnement de composants électroniques conduit Trigano à modifier les calendriers industriels des sites utilisant ce châssis. Le déficit de production estimé sur le quatrième trimestre est de l'ordre de 1.500 véhicules. L'activité de Trigano devrait cependant rester soutenue au second semestre en raison d'une demande toujours très forte en Europe pour les produits de loisirs et en particulier pour les camping-cars. Au-delà des phénomènes conjoncturels, Trigano est confiant dans les perspectives d'évolution de ses marchés et continuera à investir pour augmenter ses capacités de production afin de servir encore mieux une clientèle toujours plus éprise de nature et de liberté. Forte d'une trésorerie importante, Trigano restera attentive à toute opération de croissance externe créatrice de valeur.

Portzamparc, après un S1 record, relève sensiblement ses attentes : "Le futur M&A dans la distribution aura un impact marginal sur les marges. La valorisation reste attractive, notamment par rapport à ses pairs"..."Nous maintenons notre recommandation Acheter et relevons notre objectif de 185 à 196 euros (Peers 197 euros, DCF 195 euros), celui-ci étant pré M&A. Cette valorisation induit un multiple EV/EBIT 2020/21 de 11,3x et 2021/22 de 11x" commente l'analyste. La SocGen est de son côté repassée à l''achat' sur la valeur en visant 198 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.