Trois banques, dont BNP Paribas, à nouveau citées dans l'affaire du Mozambique

Trois banques, dont BNP Paribas, à nouveau citées dans l'affaire du Mozambique
Logo BNP Paribas

Boursier.com, publié le lundi 06 novembre 2017 à 06h47

Les autorités américaines ont étendu leur enquête sur le rôle des banques Crédit Suisse, BNP Paribas et VTB dans l'émission de 2 milliards de dollars d'emprunts par le Mozambique, a appris le 'Wall Street Journal'. Les enquêteurs cherchent à savoir dans quelle mesure leurs interventions auraient pu favoriser le détournement des fonds publics au profit de certains dirigeants politiques locaux. Trois pays, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Suisse, avaient ouvert l'année dernière des procédures dans cette affaire, après la découverte d'irrégularités. Mais le Département de la Justice et le FBI seraient les plus avancés et auraient élargi la portée de leur enquête à des faits de corruption. Le traitement du dossier pourrait prendre un tour criminel alors qu'il était plutôt de forme délictuelle jusqu''ici. Les informations disponibles jusque-là laissent penser que BNP s'est contentée de placer les titres auprès d'investisseurs, alors que Crédit Suisse et VTB avaient arrangé le produit.

En décembre 2016, des révélations avaient permis d'apprendre que les fonds, qui devaient servir à acheter des navires de pêche et de surveillance maritime, avaient en fait permis d'obtenir des armes. Le Mozambique est l'un des pays les plus pauvres du monde. Dans son rapport annuel 2016, BNP Paribas n'évoque pas cette procédure dans ses facteurs de risques.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU