Trump enfonce encore la Fed

Trump enfonce encore la Fed
Le président américain Donald Trump tâte ses biceps et serre le poing à Manchester, New Hamshire.

Boursier.com, publié le vendredi 13 mars 2020 à 14h50

Donald Trump n'en démord pas, la Fed doit encore baisser ses taux. "La Réserve Fédérale doit FINALEMENT abaisser ses taux vers quelque chose de comparable à ses banques centrales concurrentes. Jay Powell et son groupe nous placent en position de désavantage économique et physiologique décisif. Ça n'aurait jamais dû être comme ça. Aussi, STIMULEZ!", a ainsi asséné le leader américain sur Twitter ce jour.

The Federal Reserve must FINALLY lower the Fed Rate to something comparable to their competitor Central Banks. Jay Powell and group are putting us at a decided economic & physiological disadvantage. Should never have been this way. Also, STIMULATE!
- Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

Mardi, Trump s'était déjà montré très agressif. "Notre pathétique et lente Réserve Fédérale, dirigée par Jay Powell, qui a relevé les taux trop vite et les a abaissés trop tard, devrait ramener nos Taux vers le bas au niveau de ceux des nations concurrentes. Ils disposent maintenant d'un avantage allant jusqu'à deux points, avec une aide encore plus importante sur les devises. Stimulez aussi!", avait lancé le président américain.

"La Fed doit être un leader, pas un suiveur très tardif, ce qu'elle a été!", ajoutait alors Trump.

La Fed n'a pourtant pas attendu le 18 mars pour ajuster sa politique monétaire, agissant par surprise le 3 mars dernier face à la situation exceptionnelle née de la crise sanitaire du coronavirus Covid-19. La Banque avait opté pour un geste fort, une baisse des taux d'un demi-point sur les 'fed funds', dont le taux est désormais ramené entre 1 et 1,25%. Selon le communiqué alors publié par la Banque centrale américaine, les fondamentaux de l'économie des Etats-Unis restent solides, mais l'épidémie de coronavirus fait peser des risques sur l'activité. Compte tenu de ces risques et afin d'assurer l'emploi maximal et la stabilité des prix, le Federal Open Market Committee avait décidé de réduire ses taux de 1/2 point de pourcentage. Le Comité disait par ailleurs surveiller attentivement les développements et les implications en termes de perspectives économiques. La Fed entend utiliser ses outils pour agir de manière appropriée afin de soutenir l'économie.

"Nous avons observé la propagation du virus... Nous avons perçu un risque pesant sur les perspectives économiques et avons choisi d'agir", avait ajouté Powell. En effet, les risques auraient selon lui changé de manière significative...

Réagissant alors à la décision de la Fed, Trump avait tweeté : "La Réserve Fédérale abaisse les taux mais doit encore assouplir sa politique et, plus important encore, s'aligner sur les autres pays/concurrents. Nous ne jouons pas de manière équitable. Pas juste pour les USA. Il est enfin temps pour la Fed de DIRIGER. Plus d'assouplissement et de baisse des taux!"

Les marchés pricent désormais de nouveaux assouplissements monétaires, qui pourraient bien intervenir avant la réunion du 18 mars, compte tenu de l'extrême fébrilité des marchés financiers, de la propagation hors de Chine du coronavirus et du plongeon des cours du pétrole.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.