Trump intraitable au sujet du plan de relance, "grand" ou rien

Trump intraitable au sujet du plan de relance, "grand" ou rien©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 octobre 2020 à 17h06

Donald Trump demeure intraitable au sujet du tant attendu nouveau plan de relance de l'économie américaine, négocié entre républicains et démocrates. "STIMULUS! Faites grand ou rentrez à la maison!!!", a ainsi tweeté le président américain, visiblement en forme malgré sa récente contamination. Nancy Pelosi a quant à elle indiqué qu'elle espérait toujours un accord...

STIMULUS! Go big or go home!!!
- Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

Les marchés demeurent à l'affût du nouveau plan de relance, face à l'impact du coronavirus. L'administration Trump a demandé avant-hier au Congrès américain d'adopter un texte d'une portée limitée, utilisant le solde d'un fonds d'aide aux petites entreprises arrivé à expiration. Les pourparlers entre républicains et démocrates sur un plan global restent quant à eux dans l'impasse. D'ailleurs, la dernière proposition républicaine est estimée insuffisante par les démocrates.

Selon Bloomberg, des membres de la Chambre des représentants ont prévenu qu'il ne fallait pas s'attendre à une action cette semaine.

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et le secrétaire général de la Maison Blanche, Mark Meadows, avaient indiqué, dans une lettre adressée aux parlementaires, désirer poursuivre les discussions avec le chef de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer, et la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi, en vue d'un projet de loi global. En attendant, ils estiment que le Congrès devrait valider l'utilisation des 130 milliards de dollars constituant le solde du 'Paycheck Protection Program' du gouvernement fédéral américain, mis en place au début de la crise et ayant pris fin il y a deux mois. La démocrate Nita Lowey, qui dirige la commission des crédits de la Chambre des représentants, a rejeté cette proposition, décrite comme très insuffisante.

Vendredi, la Maison blanche a proposé un plan de 1.800 milliards de dollars, encore trop court face aux 2.200 milliards exigés par les démocrates. Pelosi et Mnuchin devraient reprendre leurs discussions afin de tenter une fois encore de rapprocher ces deux propositions. Même en cas d'accord, il est peu probable qu'une législation soit validée avant l'élection.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.