Trump veut faire plier la Chine... et la Fed

Trump veut faire plier la Chine... et la Fed©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 septembre 2019 à 15h49

Quoi de mieux qu'une petite série de tweets du président américain ? Donald Trump vient de s'épancher encore sur son réseau social préféré au sujet des négociations commerciales avec la Chine. "Nous nous en tirons très bien dans nos négociations avec la Chine. Bien que je sois sûr qu'ils aimeraient avoir affaire à une nouvelle administration afin de pouvoir continuer leur pratique consistant à 'arnaquer les États-Unis' (de 600 milliards de dollars par an), 16 mois ou PLUS, c'est vraiment une longue période d'hémorragie des emplois et des entreprises. Et ensuite, imaginez ce qu'il adviendra de la Chine lorsque je gagnerai. L'accord sera BEAUCOUP PLUS DUR! Entre-temps, la Chaîne d'Approvisionnement de la Chine s'effondrera et les entreprises, les emplois et l'argent disparaîtront!", affirme Trump.

....And then, think what happens to China when I win. Deal would get MUCH TOUGHER! In the meantime, China's Supply Chain will crumble and businesses, jobs and money will be gone!
- Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

"Pour tous les 'génies' ici, dont beaucoup ont été dans d'autres administrations et ont été 'pris au dépourvu' par la Chine, et qui veulent que je m'allie avec l'UE et d'autres pour lutter contre les pratiques commerciales de la Chine, rappelez-vous que l'UE et les autres nous ont traités TRÈS injustement sur le Commerce également. Cela changera!", ajoute le leader américain, qui rappelle que l'Allemagne et de nombreux autres pays bénéficient de taux d'intérêt négatifs, et sont ainsi "payés pour emprunter de l'argent". "Et notre Réserve Fédérale ne parvient pas à agir!", déplore une fois de plus Trump, face à ses concurrents aux "faibles monnaies".

Germany, and so many other countries, have negative interest rates, "they get paid for loaning money," and our Federal Reserve fails to act! Remember, these are also our weak currency competitors!
- Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.