Ubisoft : 80 euros dans le viseur

Ubisoft : 80 euros dans le viseur©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 08 décembre 2017 à 09h27

Le "sales warning" d'Ubisoft réalisé hier soir pour cause de report de trois jeux n'est pas de nature à refroidir Midcap Partners Louis Capital Markets. Dans une note publiée ce jour, le broker veut retenir les bonnes nouvelles et rehausse à 80 son objectif de cours sur l'éditeur de jeux vidéo, contre 62 euros dans le viseur précédemment. Toujours à l'achat sur le créateur des Assassin's Creed et autres Lapins Crétins, Midcap Partners Louis Capital Markets souligne l'opportunité créée par le décalage de trois franchises à 2018-2019 : "C'est une excellente nouvelle, lance un brin provocateur le courtier. Et d'argumenter : en effet, Ubisoft a maintenu dans le même temps ses objectifs de résultats pour l'exercice en cours et à venir, signe de la puissance de son back-catalogue et des bonnes performances des sorties récemment réalisées, principalement Assassin's Creed."

En marge du débat sur les projections financières et la solidité du modèle, Midcap Partners Louis Capital Markets veut surtout retenir le momentum favorable dont bénéficie la filière : "le secteur du jeu vidéo est actuellement un secteur en or dont les perspectives ne font que s'améliorer jour après jour". Pour l'intermédiaire financier, la mort de nombreux acteurs au début du siècle laisse aujourd'hui les rares survivants en face d'un gâteau qui ne fait que grossir, ce dont Ubisoft profite largement.

Sur le marché parisien, après une ouverture dans le rouge, Ubisoft est stable à 65,67 euros en début de séance.

 
2 commentaires - Ubisoft : 80 euros dans le viseur
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article :
    Les Républicains : Bertrand estime qu'"il aurait pu gagner" face à Wauquiez
    Statut : refusé
    Il y a 17 minutes
    le 08 12 2017 à 10 16


    Moi j'aime bien M. Bertrand tant son expression donne le fond de sa pensée. Sa coiffure soyeuse, à elle seule, donne le sens de ses idées : fuyant. Identique à son sourire béat que semble supporter difficilement, malgré tous leurs efforts, les doubles et triples mentons qui vont pourtant rechercher le renfort de la base du cou.
    Il est toujours brillant dans ses déclarations comme peut l'être la trace laissée par une limace quand elle se fait sa salade. Il a ce comportement typique du cloporte habitué à vivre en sous sol quand il pratique ses rituels francs de maçons en construisant son domaine de vie autour de ses propres crottes. Ses neurones miroir fondent donc par mimétisme un environnement glauque, cafardeux, sordide, suintant et dégoulinant de suffisance.

  • avatar
    esteban06 -

    Je vois en ubisoft une année 2018 très très prometteuse......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]