Ubisoft ajuste prudemment ses prévisions 2020-2021

Ubisoft ajuste prudemment ses prévisions 2020-2021
Affichage Ubisoft pour l'ouverture du salon E3 de Los Angeles.

Boursier.com, publié le jeudi 14 mai 2020 à 17h51

Ubisoft publie ses résultats de l'exercice 2019-2020, évoquant une forte exécution au quatrième trimestre, notamment sur les jeux Live. Les objectifs 2020-2021 sont mis à jour, afin de refléter les impacts potentiels du Covid-19.

Sur l'exercice clos, le chiffre d'affaires IFRS15 a reculé de 13,6% en données publiées, à 1,595 MdE, alors que le net bookings a baissé de 24,4% à 1,534 MdE. Le résultat opérationnel IFRS est une perte de 59,5 millions d'euros. Le résultat opérationnel non-IFRS chute de 92% à 34,2 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires IFRS15 du quatrième trimestre 2019-20 s'élève à 481,1 ME, en baisse de 6,8% (-7,9% à taux de change constants), par rapport aux 516,5 MEUR réalisés au quatrième trimestre 2018-19. Le net bookings du quatrième trimestre 2019-20 s'élève à 417,4 ME, en baisse de 38,3% (-39% à taux de change constants).

Le résultat net non-IFRS part du groupe est une perte de 10,2 ME, soit un résultat par action (dilué) non-IFRS de -0,09 euro. Suite à la comptabilisation d'une dépréciation de goodwill de 100,8 ME, le résultat net IFRS part du groupe ressort en pertes de 125,6 ME, soit un résultat par action (dilué) IFRS de -1,12 euro.

Au 31 mars 2020, les fonds propres sont en hausse à 1.315 ME et l'endettement net non-IFRS est en baisse à 101 ME par rapport à 293 ME au 31 mars 2019 (l'endettement net IFRS s'élève à 344 ME, dont 243 ME liés au retraitement comptable IFRS16). Ubisoft bénéficie de financements à long terme conséquents pour 1.000 ME dont la première maturité de remboursement est janvier 2023 et peut, éventuellement, tirer sur son crédit syndiqué pour un montant de 300 ME, dont la maturité est fixée à juillet 2024.

Le net bookings du premier trimestre 2020-21 est attendu aux alentours de 335 ME, par rapport à 314,2 MEUR au premier trimestre 2019-20.

Ubisoft confirme aujourd'hui sa capacité à atteindre les 600 ME de résultat opérationnel non-IFRS communiqué précédemment avec le lancement de 5 jeux AAAs (Assassin's Creed Valhalla, Watch_Dogs Legion, Gods & Monsters, Rainbow Six Quarantine et une franchise non annoncée). Dans le contexte de la crise du Covid-19 et afin de tenir compte de l'impact potentiel des incertitudes externes actuelles, Ubisoft met à jour ses objectifs.

Le groupe fait état d'un net bookings attendu entre 2,35 et 2,65 MdsE sur l'exercice entamé, à comparer à un objectif précédent de 2,6 MdsE. Le résultat opérationnel non-IFRS est attendu entre 400 et 600 ME, à comparer à un objectif précédent de 600 ME.

Yves Guillemot, PDG, déclare : "En cette période sans précédent, notre priorité a été d'assurer la sécurité et le bien-être de nos équipes, partout dans le monde. Avec beaucoup de courage et d'engagement, elles ont fait preuve d'une adaptabilité et d'un professionnalisme incroyables, que je tiens à saluer. Soutenues par les outils de travail à distance que nous avons mis en place, elles ont pu ainsi continuer à offrir aux joueurs des jeux et des services exceptionnels pour qu'ils puissent s'évader, explorer et s'amuser avec leurs familles, leurs amis et leurs communautés. Notre mission est d'enrichir la vie des joueurs grâce à des expériences de jeu mémorables et cette mission est plus importante que jamais".

Frédérick Duguet, directeur financier, commente : "Comme attendu, les résultats financiers sur l'exercice sont très en deçà de nos attentes initiales. Il faut néanmoins noter notre excellente performance au quatrième trimestre. Si le confinement a conduit à une forte augmentation de l'engagement des joueurs au niveau mondial à partir de mi-mars, nous opérions déjà, depuis le début du trimestre, sur des tendances supérieures à nos attentes grâce à l'exécution remarquable de nos équipes. L'intense activité autour de nos jeux, à la fois en termes de contenus Live et d'événement eSports, combinés à des stratégies d'acquisition très efficaces, ont en effet permis à plusieurs de nos titres de connaître des succès remarquables. Il en est ainsi de Rainbow Six Siege, d'Assassin's Creed Odyssey, de The Division 2 et de Just Dance 2020. Nous sommes également encouragés par l'excellente réception des joueurs aux dernières évolutions de Ghost Recon Breakpoint".

Yves Guillemot conclut : "Nos objectifs initiaux pour 2020-21 restent tout à fait atteignables à la lumière de notre excellente dynamique actuelle avec notamment un back-catalogue, un segment digital, un PRI plus forts qu'anticipés initialement et un line-up qui est le plus ambitieux de l'industrie sur la période. La crise du Covid-19 nous incite néanmoins à la prudence. De nombreuses incertitudes sont en effet apparues. La transition vers le travail à domicile a eu des répercussions à court terme sur notre production, pour l'instant limitées à quelques semaines. Les prochains mois nous en diront plus sur notre capacité à tenir notre calendrier de lancements. Par ailleurs, la crise économique interroge, entre autres, sur les conditions d'opération de nos partenaires commerciaux et sur l'évolution de la consommation. Dans un souci de transparence, afin de tenir compte de l'impact potentiel de ces incertitudes externes, nous avons décidé de compléter nos objectifs avec une fourchette. La tranche basse présente ainsi notre estimation prudente de l'impact de la réalisation potentielle de ces facteurs externes. Elle reflète notamment la décision éventuelle de décaler un AAA sur 2021-22 si cela devait assurer la maximisation du potentiel long terme de notre line-up".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.