UBS joue le marché automobile chinois avec Valeo

UBS joue le marché automobile chinois avec Valeo©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 17 janvier 2017 à 11h09

Pour se faire une idée du marché automobile chinois en 2017, UBS a mené une vaste enquête auprès sur place. Les données récoltées tendent à démontrer que la dynamique devrait se poursuivre, si bien que le bureau d'études table sur 7% de croissance cette année. Pour jouer le marché chinois, Valeo paraît être l'équipementier le mieux placé, explique l'analyste, car le français gagne des parts de marché chez les constructeurs locaux et est bien exposé au marché des hybrides. Il est acheteur du titre avec un objectif à 62 euros. Prudence en revanche sur Faurecia, sous-représenté sur le marché chinois et qui reste suivi à la vente avec un objectif à 31 euros.

Chez les constructeurs, UBS achète Daimler, Volkswagen et Renault (objectif 110 euros). Il est neutre sur BMW, Fiat Chrysler et Peugeot (objectif 14 euros), avec un biais prudent sur le français car son positionnement paraît vulnérable car il est en concurrence frontale avec les constructeurs chinois.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - UBS joue le marché automobile chinois avec Valeo
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]