UBS prend le pari EDF en 2018

UBS prend le pari EDF en 2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 22 janvier 2018 à 11h06

EDF fait partie des groupes de services collectifs préférés d'UBS pour l'année 2018, plus que les dossiers qui font actuellement consensus comme Engie ou Iberdola. Le bureau d'études a une nette préférence pour les producteurs d'électricité dans le secteur, qui bénéficieront d'un contexte plus favorable qu'en 2016 et en 2017, et a fortiori que sur la période 2010-2015, particulièrement difficile.

Dans une étude parue ce matin, la banque suisse explique que le groupe français devrait notamment bénéficier d'une réduction des capacités de production en Europe et de la hausse des prix du CO2. EDF reste l'un des investissements les plus risqués du secteur, avec de nombreux risques opérationnels et politiques, notamment concernant sa flotte nucléaire, souligne l'analyste, qui pense par contre que la forte hausse des prix de l'énergie va profiter à la société, qui dispose au final de pas mal de leviers pour afficher une performance supérieure à celle de ses comparables (prix énergétiques, prix du CO2, régulation nucléaire, nouveau programme nucléaire, valorisation du périmètre régulé et potentielle scission en deux). UBS voit en tout cas un potentiel de hausse de 25% sur les 12 prochains mois, voire même de 80% dans son scénario idyllique. En prenant en compte tous ces éléments, l'investissement est intéressant en dépit des risques, résume le bureau d'études. À ce stade, le scénario central valorise le dossier 13 euros par action.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.