Ucar : vif déclin du chiffre d'affaires

Ucar : vif déclin du chiffre d'affaires©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 25 février 2021 à 17h38

Ucar a enregistré au 31 décembre 2020 un chiffre d'affaires consolidé de 25,1 ME, en baisse de 28,1% par rapport à 2019, reflétant d'une part une baisse de 16,5% du CA Location et Services aux réseaux, et d'autre part une baisse du CA Ventes de véhicules de 48,2%. A l'instar de l'ensemble des acteurs de la location courte durée en France, le chiffre d'affaires 2020 a été fortement impacté par la crise sanitaire Covid-19 et notamment par l'impact des deux confinements successifs et des mesures de restriction de déplacements sur toutes les activités liées à la Mobilité. La pandémie Covid-19 a créé une situation inédite dans tous les secteurs de l'économie et a eu un effet immédiat et sans précédent notamment sur les secteurs du voyage et des loisirs, se traduisant par une baisse du CA Location et Services aux réseaux de 16,5% pour le Groupe sur l'année 2020.

Ucar a enregistré au 31 décembre 2020 un chiffre d'affaires consolidé de 25,1 ME, en baisse de 28,1% par rapport à 2019, reflétant d'une part une baisse de 16,5% du CA Location et Services aux réseaux, et d'autre part une baisse du CA Ventes de véhicules de 48,2%. A l'instar de l'ensemble des acteurs de la location courte durée en France, le chiffre d'affaires 2020 a été fortement impacté par la crise sanitaire Covid-19 et notamment par l'impact des deux confinements successifs et des mesures de restriction de déplacements sur toutes les activités liées à la Mobilité. La pandémie Covid-19 a créé une situation inédite dans tous les secteurs de l'économie et a eu un effet immédiat et sans précédent notamment sur les secteurs du voyage et des loisirs, se traduisant par une baisse du CA Location et Services aux réseaux de 16,5% pour le Groupe sur l'année 2020.

D'autre part, durant les périodes de confinement, l'ensemble des activités liées aux circuits d'approvisionnement des véhicules a été à l'arrêt complet (usines de production automobiles, concessions et distributeurs automobiles, parcs automobiles de stockage, convoyages de véhicules...), se traduisant par une baisse du chiffre d'affaires véhicules de 48,2% pour le groupe.

De par son positionnement de 'loueur de proximité', le Groupe Ucar se trouve cependant moins exposé que ses concurrents qui continuent d'être très affectés par la demande, notamment en gares et aéroports. L'activité location a ainsi pu se redresser progressivement post déconfinement afin de tendre vers un retour à l'équilibre durant les mois d'été alors que l'activité de la profession dans son ensemble, notamment celle des grands loueurs internationaux, affiche toujours à ce jour une baisse de 60% du volume habituel.

Néanmoins, l'activité reste affectée, chez Ucar comme dans la profession, par un niveau de flotte insuffisant du fait de difficultés d'approvisionnements en véhicules et des incertitudes sur l'évolution de la conjoncture.

Enfin, il est à noter que, dans ce contexte de crise sanitaire, le groupe a maintenu et fait légèrement progresser ses réseaux d'agences puis qu'à fin décembre 2020, le Groupe comptait 409 agences contre 386 agences fin 2019.

Malgré le contexte, le groupe a également pu démarrer le déploiement des agences BMW RENT et MINI RENT. Au 31 décembre 2020, 15 agences BMW RENT et MINI RENT avaient ainsi pu démarrer leur activité de location courte durée.

Les résultats 2020 seront publiés le 27 avril prochain. La baisse d'activité liée à la pandémie et surtout aux mesures de confinement et de restrictions de circulation auront, comme annoncé, un impact sur la rentabilité du groupe. Le deuxième confinement et les mesures de couvre-feu qui ont suivies ont empêché le groupe de retrouver une activité équilibrée au quatrième trimestre 2020. Dans ce contexte le groupe anticipe un impact sur le résultat net de l'ordre de -2 ME.

Le groupe a utilisé tous les leviers proposés par le plan gouvernemental afin de conserver les moyens de poursuivre son développement en sortie de crise, tant sur le plan de son réseau physique que sur le plan de sa transformation digitale.

Concernant l'année 2021, il est estimé, aux vues des éléments d'information dont le groupe dispose, basé sur une analyse des tendances d'activité à date et de projections sur l'année 2021 susceptibles d'évoluer en fonction des évènements, un retour à la croissance du CA annuel 2021 et un retour à l'équilibre.

Le groupe entend conduire sur 2021 un vaste plan d'action commercial qui, couplé à un plan d'économies générales, vise à lui permettre d'assurer le retour de la croissance, associé à un retour à la rentabilité.

Ucar dispose d'une situation financière historiquement saine et solide pour faire face à cette crise inédite, avec une trésorerie de 16,4 ME à fin 2020 incluant un Prêt Garanti de l'Etat (PGE) de 8,7 ME et des capitaux propres solides.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.