UFF : Le Produit Net Bancaire ressort en hausse de 18% à fin mars

UFF : Le Produit Net Bancaire ressort en hausse de 18% à fin mars
pièce 1 centime euro

Boursier.com, publié le mardi 11 mai 2021 à 18h22

L'UFF présente son PNB du 1er trimestre 2021. A 46,8 ME, il est en augmentation de 18% par rapport à celui du 1er trimestre 2020 (39,6 ME). Dans un contexte toujours impacté par la pandémie de Covid-19, la collecte commerciale du réseau Salarié poursuit son rebond constaté à la fin de l'année 2020. Elle est en progression de 18% au 1er trimestre 2021 par rapport au 1er trimestre 2020 et de 7% par rapport au 1er trimestre 2019. Cela est principalement lié à la hausse de la productivité moyenne par conseiller (+20% par rapport à 2020 et +27% par rapport à 2019) permettant de compenser la baisse de l'effectif conseiller moyen (-1% par rapport à 2020 et -13% par rapport à 2019).

L'UFF présente son PNB du 1er trimestre 2021. A 46,8 ME, il est en augmentation de 18% par rapport à celui du 1er trimestre 2020 (39,6 ME).
Dans un contexte toujours impacté par la pandémie de Covid-19, la collecte commerciale du réseau Salarié poursuit son rebond constaté à la fin de l'année 2020. Elle est en progression de 18% au 1er trimestre 2021 par rapport au 1er trimestre 2020 et de 7% par rapport au 1er trimestre 2019. Cela est principalement lié à la hausse de la productivité moyenne par conseiller (+20% par rapport à 2020 et +27% par rapport à 2019) permettant de compenser la baisse de l'effectif conseiller moyen (-1% par rapport à 2020 et -13% par rapport à 2019).

Cette tendance est marquée dans les secteurs de l'Assurance-vie (+25%), des Valeurs mobilières (+83%) et, dans une moindre mesure, dans le secteur de l'Entreprise qui progresse de 8%. L'Immobilier est stable (+4% pour l'Immobilier direct et -2% pour les souscriptions en parts de SCPI).

Ces chiffres n'intègrent pas la collecte commerciale issue des réseaux d'indépendants...

Les commissions de placement sont en augmentation de 12%. Cette progression trouve son origine principale dans le secteur de l'Assurance-vie avec des commissions en hausse de 0,8 ME (+9%). Le secteur des Valeurs mobilières progresse également de 0,7 ME (+184%) porté par la perception de commissions "upfront". Les commissions sur l'activité de l'Entreprise augmentent également de 0,3 ME (+49%), celles de l'Immobilier sont stables.

Bien qu'en amélioration par rapport à 2020, la collecte nette est négative au premier trimestre 2021 (-23 ME contre -41 ME au 31 mars 2020).

Les actifs administrés moyens progressent quant à eux de 1% sur le 1er trimestre 2021 pour s'établir, à fin mars 2021, à 12,4 MdsE (+10% par rapport à fin mars 2020, période impactée par des variations de cours défavorables d'1 MdE). Les commissions sur encours progressent ainsi de +1% à 28,5 ME (contre 28,2 ME au 31 mars 2020).

Le résultat financier est à l'équilibre au 31 mars 2021 alors qu'il était très largement négatif au 31 mars 2020 (-4,9 ME), à la suite du choc qu'avaient connu les marchés à la fin du 1er trimestre 2020.

Perspectives

Sur le plan commercial, le redressement de l'activité engagé dès le 4ème trimestre 2020 s'est accéléré au 1er trimestre 2021, et sauf nouvelle dégradation de la situation sanitaire et économique, devrait se poursuivre. La société souhaite accompagner cette dynamique en investissant dans le réseau commercial au travers d'une politique volontariste de recrutement. Ainsi, l'effectif commercial est en progression à fin mars 2021 par rapport à fin décembre 2020 (907 conseillers contre 896).

Le Produit Net Bancaire ressort en hausse de 18% à fin mars 2021 par rapport à 2020 et résiste par rapport à 2019 (-5%) dans un contexte de baisse des taux de commissions de placement particulièrement sur le secteur de l'Immobilier. L'entrée en vigueur du nouveau contrat de travail commercial au 1er janvier 2020 a conduit à une hausse des coûts du réseau commercial.

Enfin, le 23 février 2021, Aviva Plc a annoncé être entré en négociations exclusives avec Aéma Groupe (créé en janvier dernier à la suite du rapprochement entre Aésio et Macif) concernant la cession de sa filiale Aviva France. Le périmètre de l'opération comprend les activités d'assurance vie, d'assurance générale et de gestion d'actifs en France, ainsi que sa participation (75%) dans UFF.

Julien Brami, Directeur Général d'UFF Banque, déclare :
"L'activité commerciale de l'UFF reprend de la vigueur au 1er trimestre 2021. La collecte commerciale progresse ainsi de 18%, avec un effectif commercial moyen stable sur un an.
Tout en respectant une discipline stricte sur nos frais généraux, ce constat renforce notre volonté de poursuivre nos investissements dans la force commerciale, notamment dans le recrutement et la formation, afin de continuer à toujours mieux servir nos clients.
Avec le prolongement des mesures sanitaires, je tiens à féliciter l'ensemble des collaborateurs qui ont mis en place et se sont approprié nos solutions d'activité à distance. Enfin, je renouvelle mes remerciements aux équipes UFF qui restent plus que jamais mobilisées pour notre clientèle."

Prochain rendez-vous : le 29 juillet 2021 pour la publication des résultats semestriels.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.