Umanis : les moyens de ses ambitions

Umanis : les moyens de ses ambitions©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 26 juillet 2019 à 15h53

Umanis reste stable sur les 7 euros ce vendredi après l'annonce sa 3e opération de croissance externe depuis le début de l'année 2019 à travers l'acquisition, ce jour, de la société Neonn, basée à Paris. "Cette acquisition permet de renforcer l'offre d'Umanis en proposant des solutions dédiées au pilotage de la performance des entreprises, notamment auprès des directions financières", commente Laurent Piepszownik, Président d'Umanis.
Pure player de l'Enterprise Performance Management (EPM), Neonn est un cabinet de conseil et un intégrateur de solutions applicatives, au service du pilotage de la performance des groupes. Neonn accompagne en particulier la transformation des fonctions Finance et Informatique, sur tout sujet lié à la consolidation, au reporting et aux processus de gestion prévisionnelle (élaboration budgétaire, plan stratégique, reforecast, etc.).

Basée à Paris, mais également présente à Lyon, Lille, Toulouse et Casablanca, la soixantaine de consultants de Neonn accompagne les directions financières des grands comptes issus de tous secteurs.

Umanis acquiert 60% du capital de Neonn auprès des deux fondateurs, opération intégralement financée en numéraire par tirage sur sa ligne de crédit de croissance externe. Le solde du capital reste détenu par les fondateurs, ces derniers devenant responsables du développement de l'offre EPM au sein d'Umanis. La société Neonn sera consolidée à compter du 1er août dans les comptes d'Umanis.

Selon Portzamparc, "cette nouvelle acquisition porte à environ 19,5 ME le CA acquis depuis début janvier et d'autres opérations pourraient suivre d'ici la fin de l'année et au-delà" ... "Rappelons que le groupe vise 400 ME de CA pro-forma à horizon 2022 (soit 1,9x 2018)", poursuit l'analyste pour qui Umanis a les moyens de poursuivre cette stratégie de "build-up", notamment après avoir sécurisé jusqu'à 122 ME de dette en avril dernier. Verdict : "conserver en visant un cours de 7,80 euros".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.