Un analyste abaisse le curseur sur Renault

Un analyste abaisse le curseur sur Renault
Carlos Ghosn PDG Renault Nissan

Boursier.com, publié le lundi 30 juillet 2018 à 09h57

Renault démarre la semaine sans grande tendance, quasiment stable autour des 74,5 euros. Les investisseurs choisissent le statu quo après avoir réagit positivement aux comptes intermédiaires présentés par le constructeur auto vendredi dernier. Grâce aux économies de coûts et en dépit des lourds effets de change et de matières premières, le groupe de Carlos Ghosn a dégagé une marge opérationnelle record de 6,4%.

Revenant ce lundi sur cette publication, Invest Securities parle d'un 1er semestre "sans grande surprise si ce n'est le décollage de l'EBITA d'Avtovaz". Le broker en profite pour mettre à jour son modèle et ses projections sur Renault, ce qui le conduit à abaissé de 127 à 113 euros son objectif tout en reconduisant son avis "achat" sur le dossier qui fait partie de sa liste de valeurs favorites.

Invest Securities explique cet abaissement par le "de-rating" récent constaté sur le secteur automobile, qui fait les frais des inquiétudes sur les tensions commerciales avec les Etats-Unis et les perspectives macroéconomiques mondiales. Pour autant, cet intermédiaire financier considère toujours que les activités automobiles de Renault sont aujourd'hui très sous-évalué par le marché, alors que la spéculation sur l'évolution de l'alliance Renault-Nissan semble éteinte pour le moment.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU