Un mariage Suez / Veolia détruirait de la valeur

Un mariage Suez / Veolia détruirait de la valeur©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 02 mars 2018 à 07h05

Un rapprochement entre Suez et Veolia détruirait beaucoup de valeur parce qu'il faudra vendre beaucoup d'actifs, a expliqué le patron de Suez, Jean-Louis Chaussade, dans un entretien accordé hier à Bloomberg TV. Le fantasme d'un mariage entre les deux géants français des services collectifs refait régulièrement surface. Mais il ne fait aucun doute que compte tenu de leurs parts de marché respectives en France, tout rapprochement semble voué aux foudres des autorités antitrust. Un sentiment évidemment partagé par Chaussade, qui n'est pas sûr que politiquement, notamment en Europe et en France, cela soit raisonnable.

Le dirigeant s'est aussi employé à minimiser la rumeur selon laquelle le départ de Gérard Mestrallet de la présidence de son actionnaire principal, Engie, pourrait entraîner une modification des rapports entre les deux sociétés. Il a expliqué que tout le monde est satisfait par la situation actuelle, malgré la mauvaise passe traversée par son entreprise.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU