Un statu quo à l'unanimité pour la Banque d'Angleterre

Un statu quo à l'unanimité pour la Banque d'Angleterre
Drapeau anglais

Boursier.com, publié le jeudi 14 décembre 2017 à 13h13

C'est un statu quo qui a été décidé par la Banque d'Angleterre lors de sa réunion du 14 décembre 2017. Le taux de base de l'institution a été maintenu à 0,5%, tandis que la cible de ses programmes de rachat d'actifs est restée inchangée, conformément aux attentes d'une majorité d'économistes. Chacun des trois votes a été pris à l'unanimité. En novembre, la banque centrale avait relevé ses taux d'un quart de point, une première opération de resserrement depuis 2007. La décision, attendue à l'époque par le marché, avait été prise à sept voix contre deux.

S'il est encore un peu tôt pour dresser le bilan de la hausse de novembre, la BoE note que la réaction économique a été conforme aux expériences connues lors de ce type de tour de vis. Quant à l'inflation, qui atteignait 3,1% en novembre, elle devrait s'atténuer et tendre à nouveau vers l'objectif de 2% à moyen terme, écrit le gouverneur Mark Carney. La principale source d'incertitude concerne évidemment les conditions du Brexit, après l'avancée obtenue la semaine dernière. La BoE s'en tient à son analyse précédente : des hausses de taux progressives et de faible ampleur seront nécessaires pour contrôler l'inflation. Voilà qui ne devrait pas déstabiliser le marché.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU