Un statu quo à l'unanimité pour la Banque d'Angleterre

Un statu quo à l'unanimité pour la Banque d'Angleterre
Drapeau anglais

Boursier.com, publié le jeudi 14 décembre 2017 à 13h13

C'est un statu quo qui a été décidé par la Banque d'Angleterre lors de sa réunion du 14 décembre 2017. Le taux de base de l'institution a été maintenu à 0,5%, tandis que la cible de ses programmes de rachat d'actifs est restée inchangée, conformément aux attentes d'une majorité d'économistes. Chacun des trois votes a été pris à l'unanimité. En novembre, la banque centrale avait relevé ses taux d'un quart de point, une première opération de resserrement depuis 2007. La décision, attendue à l'époque par le marché, avait été prise à sept voix contre deux.

S'il est encore un peu tôt pour dresser le bilan de la hausse de novembre, la BoE note que la réaction économique a été conforme aux expériences connues lors de ce type de tour de vis. Quant à l'inflation, qui atteignait 3,1% en novembre, elle devrait s'atténuer et tendre à nouveau vers l'objectif de 2% à moyen terme, écrit le gouverneur Mark Carney. La principale source d'incertitude concerne évidemment les conditions du Brexit, après l'avancée obtenue la semaine dernière. La BoE s'en tient à son analyse précédente : des hausses de taux progressives et de faible ampleur seront nécessaires pour contrôler l'inflation. Voilà qui ne devrait pas déstabiliser le marché.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.