Une nouvelle baisse des taux de la Fed en octobre déjà actée ?

Une nouvelle baisse des taux de la Fed en octobre déjà actée ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 07 octobre 2019 à 11h32

UBS table sur une nouvelle baisse de taux de la Fed ce mois-ci après une coupe de 25 points de base au cours des deux dernières réunions. Dans une note consacrée à l'économie américaine, la banque suisse note que les 'dot plot' (prévisions des responsables de la Fed), lors de la rencontre du FOMC de septembre, ont montré que les membres de la Réserve Fédérale étaient divisés en trois groupes : ceux qui souhaitent une nouvelle diminution de taux en 2019, ceux qui ne s'attendent à aucune autre réduction, et ceux qui étaient contre la baisse de septembre. Compte tenu de l'évolution de la situation économique depuis la réunion de septembre, les experts d'UBS estiment que l'équilibre des points de vue au sein du FOMC a probablement suffisamment changé pour permettre à la Fed de procéder à une nouvelle réduction de taux lors de sa réunion du 30 octobre.

Premièrement, certaines données ont été plus faibles que prévu, (indices ISM) et renforcent les arguments en faveur d'un assouplissement supplémentaire. Deuxièmement, les données économiques en dehors des États-Unis se sont détériorées, ce qui accroît les risques à la baisse. Troisièmement, même après deux diminutions de taux, la courbe de rendement reste inversée, les rendements des obligations du Trésor à 10 ans étant inférieurs aux rendements à 3 mois. Or, historiquement, c'est l'un des signaux les plus fiables en matière de récession à venir... De quoi encourager certains membres du FOMC à voter en faveur d'un assouplissement supplémentaire. Quatrièmement, selon l'outil Fed Watch de la Fed, le marché évalue actuellement à près de 80% les chances de voir la Fed diminuer ses taux en octobre, et dans les circonstances actuelles, il serait risqué pour la Banque centrale de décevoir les opérateurs en optant pour un statu quo.

Au-delà de la réunion d'octobre, UBS estime que la Fed aura besoin de preuves tangibles d'une détérioration sensible de la conjoncture économique avant de réduire davantage ses taux. Selon ses prévisions, l'économie ralentira fortement au premier semestre 2020. Si cela s'avère exact, il est probable que la Fed coupe alors ses taux à environ 1%. Un retour à des taux nuls serait possible si l'économie tombait en pleine récession. Ce qui est encore loin d'être le cas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.