Unibail-Rodamco-Westfield dévisse encore avec la rumeur

Unibail-Rodamco-Westfield dévisse encore avec la rumeur©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 19 août 2020 à 14h26

Unibail-Rodamco-Westfield décroche encore de plus de 5% ce mercredi à 36,8 euros environ, dans un volume particulièrement fourni. Le titre avait décroché déjà de près de 5% hier et lundi, et de 6,6% vendredi. Les opérateurs de centres commerciaux sont en première ligne dans la crise sanitaire, et ont lourdement souffert ces derniers jours. Klépierre perd d'ailleurs aussi 3,5% ce jour et 14% en quatre séances.

Unibail a accéléré le mouvement sectoriel depuis une semaine, suite à un article de Bloomberg attribuant au groupe l'intention de procéder à une augmentation de capital de 3,5 milliards de dollars (environ 3 milliards d'euros). Bloomberg citait à ce sujet des personnes familières de la question, selon lesquelles URW mènerait des discussions préliminaires avec des conseillers en vue de cette levée potentielle de fonds.

URW, dans un communiqué publié dimanche, indique avoir "pris connaissance de rumeurs de marché récentes portant sur une éventuelle augmentation de capital". Le groupe a précisé lors de la publication de ses résultats du premier semestre qu'il disposait au 30 juin 2020 de 12,7 MdsE de trésorerie et de lignes de crédit non tirées. URW a adopté plusieurs mesures en réponse à la pandémie "afin de renforcer sa liquidité et son bilan, dont l'annulation du versement du solde du dividende, le report des investissements non essentiels, la poursuite de la réduction du portefeuille de développement et la finalisation de la cession de cinq centres commerciaux en France".

"Comme annoncé précédemment, le désendettement est une priorité pour URW, et déjà engagé par la cession d'actifs, le groupe ayant indiqué son intention de céder 4 MdsE d'actifs sur les deux prochaines années, en complément des 4,8 MdsE de cessions réalisées depuis mi-2018. Conformément à leurs obligations fiduciaires, le Conseil de Surveillance et le Directoire continuent par ailleurs à évaluer la pertinence de toutes les stratégies à leur disposition pour renforcer la situation financière du groupe", ajoutait URW, laissant donc ouvertes diverses éventualités.

Le groupe ajoutait qu'aucune décision n'avait encore été prise sur ces options supplémentaires de réduction de l'endettement. "Toute annonce relative à une telle décision, si elle devait être prise, serait faite en temps voulu", concluait Unibail-Rodamco-Westfield, sans rassurer pleinement les marchés, visiblement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.