Unibail-Rodamco-Westfield flambe encore, le duo Niel/Bressler en passe de remporter son pari

Unibail-Rodamco-Westfield flambe encore, le duo Niel/Bressler en passe de remporter son pari©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 16 novembre 2020 à 11h05

Unibail-Rodamco-Westfield s'envole encore de plus de 11% à 55,5 euros ce lundi. Outre le net regain d'appétit pour le risque dans les salles de marché sur des espoirs de vaccin contre le coronavirus, la foncière est portée depuis quelques semaines par l'arrivée au capital du duo Xavier Niel / Léon Bressler.

En désaccord avec la stratégie menée par le management, les deux investisseurs appelaient depuis le 15 octobre dernier les actionnaires à voter contre le plan de renforcement financier initié par la direction, qui prévoyait notamment une augmentation de capital de 3,5 milliards d'euros. L'appel a bien été reçu puisque les actionnaires d'URW ont rejeté, la semaine dernière, le projet de résolution concernant l'augmentation de capital et ont dans le même temps approuvé l'entrée au Conseil d'administration de Léon Bressler et de Xavier Niel.

Les changements ne se sont pas fait attendre puisque lors du premier Conseil de Surveillance suivant l'AGM (tenu vendredi), en présence des trois nouveaux administrateurs élus (Léon Bressler, Mme Susana Gallardo et Xavier Niel), le Conseil a nommé Léon Bressler en qualité de Président avec effet immédiat. Il remplace Colin Dyer qui a démissionné mais reste membre du Conseil. M. Jacques Stern, Vice-Président, Mme Jacqueline Tammenoms Bakker, Mme Sophie Stabile et M. Philippe Collombel ont également démissionné de leur mandat d'administrateur. Susana Gallardo a été nommée en tant que membre du comité de gouvernance et de nomination et Xavier Niel en tant que membre du comité des rémunérations.

D'autres évolutions pourraient intervenir rapidement puisque si l'on en croit 'Le Journal du Dimanche', le président du directoire, Christophe Cuvillier, et le directeur financier, Jaap L. Tonckens, pourraient démissionner dans les prochains jours.

Pour Oddo BHF, ces nominations rapides montrent un changement de cap très clair à venir dans la gouvernance et la stratégie d'URW. La nomination de Léon Bressler en tant que président du CS avec effet immédiat confirme, selon le broker, qu'URW s'apprête à s'inspirer largement de la proposition de REFOCUS pour recentrer son activité de centres commerciaux autour d'actifs prime en Europe (Europe continentale + RU) et pour désendetter le groupe en cédant de manière organisée d'ici 24 à 36 mois, l'ensemble de ses actifs Westfield aux Etats-Unis. Les nominations de Susana Gallardo et de Xavier Niel laissent également entendre que de nouveaux changements peuvent être attendus au sein des instances de direction d'URW.

À l''achat' sur le dossier, le broker estime que le titre offre encore du potentiel lié à la reprise sanitaire et au recentrage stratégique. L'objectif est porté de 47 à 70 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.