Unibail-Rodamco-Westfield : un plan de 9 MdsE pour renforcer le bilan

Unibail-Rodamco-Westfield : un plan de 9 MdsE pour renforcer le bilan©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 17 septembre 2020 à 00h25

Unibail-Rodamco-Westfield a annoncé mercredi le lancement d'un plan d'au moins 9 milliards d'euros afin de renforcer le bilan de la compagnie foncière spécialisée dans les centres commerciaux, qui ont été durement frappés par la pandémie de coronavirus.

Ce plan prévoit notamment une augmentation de capital de 3,5 milliards d'euros, intégralement souscrite par un syndicat bancaire composé de Bank of America, BNP Paribas, Crédit agricole, Goldman Sachs, JP Morgan et Société générale, et dont le produit sera consacré à la réduction de l'endettement. En août dernier, des rumeurs d'augmentation de capital avaient fait chuter le titre URW.

Par ailleurs, le groupe entend limiter ses dividendes pour réaliser des économies de 1 MdE "au cours des 2 prochaines années", et réaliser pour 4 MdsE de cessions d'actifs, "qui devraient être réalisées d'ici à la fin de l'année 2021", a indiqué URW dans un communiqué. Ces cessions concerneront des "actifs européens, environ 50% de commerce de détail" et "50 % de bureaux et autres", a précisé le groupe. Enfin, URW vise "une réduction supplémentaire" de 800 millions d'euros de ses dépenses de développement et "des investissements opérationnels non essentiels".

Priorité immédiate au désendettement

Ces opérations devraient permettre à Unibail-Rodamco de renforcer son bilan en vue de conserver une notation solidement ancrée en catégorie d'investissement. "La priorité immédiate est de se désendetter, principalement par des cessions d'actifs. Toutefois, compte tenu des incertitudes quant à la durée de la pandémie de Covid-19 et à la reprise, nous avons décidé, dans le cadre d'une gestion prudente, de renforcer considérablement notre bilan, afin de maintenir une solide notation de la dette dans la catégorie investissement", a ainsi expliqué Christophe Cuvillier, le président du directoire, cité par le communiqué.

Début mars, URW avait déjà cédé un portefeuille de cinq centres commerciaux valant 2 MdsE, une opération qui s'inscrivait dans les cessions décidée par le groupe afin de digérer l'intégration de Westfield, gros propriétaire de centres commerciaux aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, racheté en juin 2018 pour plus de 20 MdsE.

Plombé par la crise sanitaire, qui l'a obligé à fermer bon nombre de ses centres commerciaux pendant la période de confinement, URW a subi une chute de 14,2% de ses revenus (loyers nets) au 1er semestre 2020, à 1,07 MdE. Son bénéfice récurrent, indicateur de référence de l'immobilier, a plongé de de 27,2 % à 667 millions sur la période. A la Bourse de Paris, l'action Unibail-Rodamco-Westfield a dégringolé de plus de 71% depuis le début de l'année à la Bourse de Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.