Vague de dégradations après l'avertissement de Bic

Vague de dégradations après l'avertissement de Bic©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 02 octobre 2017 à 09h14

Bic dégringole de -6,6% à 94,70 euros pour démarrer la semaine à la Bourse de Paris, après avoir lancé vendredi soir, après la clôture, un nouvel avertissement sur ses objectifs annuels. Il s'agit de la seconde révision en baisse pour la croissance organique depuis le début de l'exercice, compliqué par une faible dynamique aux Etats-Unis.

En particulier, le marché du rasoir est difficile outre-Atlantique, où la concurrence fait rage après des baisses de prix opérées par Procter & Gamble. Bic regagne des parts de marché, mais pas suffisamment pour espérer sauver ses objectifs, souligne ce matin Natixis, qui reste neutre avec un objectif ramené de 119 à 100 euros. Société Générale est de son côté passée d'achat à conserver en visant 106,70 euros, après 125,10 euros jusque-là. Bryan Garnier ne valorise plus le dossier que 110 euros contre 118 auparavant (neutre). L'action fait partie des grosses déceptions de la cote : elle a perdu 29% en un an.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.