Valbiotis : la trésorerie s'est fortement renforcée en 2020

Valbiotis : la trésorerie s'est fortement renforcée en 2020
bourse

Boursier.com, publié le mercredi 17 mars 2021 à 18h02

Sur l'année 2020, Valbiotis réalise un chiffre d'affaires de 3,09 millions d'euros, essentiellement lié au premier versement d'étape de 3 M CHF (soit 2,82 ME) par Nestlé suite au lancement de l'étude clinique internationale de Phase II/III Reverse-IT. Ce chiffre d'affaires intègre également partiellement le paiement initial de 5 M CHF encaissé par la société en avril 2020 et étalé sur la durée du contrat de licence, soit jusqu'en octobre 2035. Sur les 5 M CHF (soit 4,68 ME) d'upfront, seuls 271 kE ont ainsi été enregistrés en chiffre d'affaires au titre de l'exercice.

Sur l'année 2020, Valbiotis réalise un chiffre d'affaires de 3,09 millions d'euros, essentiellement lié au premier versement d'étape de 3 M CHF (soit 2,82 ME) par Nestlé suite au lancement de l'étude clinique internationale de Phase II/III Reverse-IT. Ce chiffre d'affaires intègre également partiellement le paiement initial de 5 M CHF encaissé par la société en avril 2020 et étalé sur la durée du contrat de licence, soit jusqu'en octobre 2035. Sur les 5 M CHF (soit 4,68 ME) d'upfront, seuls 271 kE ont ainsi été enregistrés en chiffre d'affaires au titre de l'exercice.

Au-delà du chiffre d'affaires, les produits opérationnels (5,1 ME en hausse de 166% par rapport à 2019) sont constitués principalement du Crédit d'Impôt Recherche acquis sur la période (1,26 ME) et de subventions (750 kE) stables sur l'année.

Les dépenses de Recherche et Développement ressortent en progression de +36% à 5,41 ME (3,97 ME en 2019). Cette hausse totalement anticipée reflète la poursuite des travaux de recherche préclinique et le lancement des deux études cliniques engagées sur l'année (dernière phase de développement clinique avec Reverse-IT pour Totum-63, initiation de la Phase II sur Totum-070). Les frais de vente et marketing sont en baisse de 30%, et s'établissent à 1,03 ME (1,47 ME en 2019). La signature du partenariat stratégique avec Nestlé Health Science explique cette diminution des efforts consentis en business development. Enfin, les frais généraux sont restés stables à 1,38 ME en 2020 (1,34 ME en 2019).

Au total, la perte nette sur l'exercice ressort à -3,83 ME.

Sur l'année, les flux de trésorerie générés par l'activité sont positifs, et s'élèvent à 2,69 ME (-4,94 ME en 2019), portés par les encaissements issus de la mise en oeuvre de l'accord avec Nestlé Health Science. Les flux liés aux opérations d'investissement sont négatifs à hauteur de 332 kE en raison de l'achat de nouveaux équipements de pointe pour la plateforme de R&D de Riom ainsi que de l'extension des brevets à l'international. Les flux liés aux opérations de financement sont positifs à hauteur de 4,19 ME, liés principalement à l'augmentation de capital de 2 ME réalisée auprès d'Amiral Gestion ainsi qu'à l'obtention d'un Prêt Garanti par l'État d'un montant global de 3 ME auprès de Bpifrance, Société Générale et BNP Paribas.

Au 31 décembre 2020, Valbiotis dispose d'une trésorerie de 14,58 ME, en hausse de +81% par rapport à la trésorerie disponible à la fin décembre 2019 (8,03 ME).

La société s'appuie donc sur une solide situation financière, permettant de couvrir ses besoins opérationnels jusqu'à la fin du 1er semestre 2022. Cet horizon de trésorerie ne tient pas compte des paiements d'étapes supplémentaires qui pourraient intervenir auprès de Nestlé Health Science, ni des revenus additionnels qui pourraient provenir de nouveaux partenaires stratégiques. Cette projection exclut également les éventuelles dépenses, non programmées à ce jour, liées à de nouvelles orientations dans les programmes de développement.

Sébastien Peltier, CEO, Président du Directoire de Valbiotis, déclare : "L'année 2020 aura été marquée par le partenariat stratégique global conclu avec Nestlé Health Science mettant en lumière la force de notre modèle et l'efficacité de notre plateforme R&D, déployés en moins de cinq ans. Cette avancée récompense également le travail de nos équipes. Grâce à ce partenariat, les dernières phases de développement de notre substance active Totum-63 sont désormais assurées et les perspectives de commercialisation à grande échelle se dessinent. Mais l'aventure est loin d'être terminée. Fort de notre situation financière renforcée, nous sommes maintenant en ordre de marche pour valoriser le potentiel des autres substances actives de notre portefeuille et les amener rapidement au marché. Cette ambition est au coeur de la mission qui nous anime depuis la création de l'Entreprise : apporter au plus grand nombre des solutions de prévention contre les maladies cardiométaboliques qui aujourd'hui affectent la santé et la qualité de vie de millions de personnes à travers le monde".

Valbiotis confirme enfin respecter les critères d'éligibilité au PEA-PME.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.