Valbiotis obtient le brevet européen pour Valedia

Valbiotis obtient le brevet européen pour Valedia©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 11 février 2019 à 17h46

Valbiotis annonce avoir obtenu le brevet européen pour TOTUM-63, la substance active de Valedia pour une exploitation dans 38 pays européens sur le marché du prédiabète et des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la NAFLD. Après l'obtention du brevet américain en 2018, Valbiotis bénéficie désormais d'une protection de sa propriété industrielle pour Valedia sur ses deux principaux marchés dans le monde, en Europe et aux États-Unis, dont les populations prédiabétiques sont de taille similaire et dépassent chacune les 80 millions de personnes.

Ce brevet garantit des droits d'exploitation exclusifs de Valedia jusqu'en 2035 sur le continent européen, incluant les 28 pays de l'Union Européenne. À l'instar du brevet américain déjà obtenu, ce brevet accorde des revendications larges qui protègent notamment la composition en extraits végétaux et en biomolécules de la substance active TOTUM-63, l'association possible avec d'autres produits ou substances et, surtout, l'application spécifique de cette innovation dans domaine des maladies métaboliques.

Le brevet TOTUM-63 est détenu en co-propriété avec le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), l'Université Clermont Auvergne et l'Université de La Rochelle, des partenaires académiques historiques de Valbiotis depuis la création de l'entreprise en 2014. Il fait l'objet d'une stratégie d'enregistrement globale dans plus de 60 pays, territoires européen et nord-américain inclus. Il a déjà été délivré en France, aux États-Unis et en Afrique du sud.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.