Valbiotis obtient le brevet pour sa substance active TOTUM-63 en Chine

Valbiotis obtient le brevet pour sa substance active TOTUM-63 en Chine©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 19 mai 2021 à 19h33

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l'innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce l'obtention du brevet en Chine pour TOTUM-63, délivré par l'Administration Nationale Chinoise de la Propriété Intellectuelle. Ce brevet protège la composition et l'utilisation de TOTUM-63 jusqu'en 2035, pour la prévention du diabète de type 2 et des maladies métaboliques. La Chine, dont le développement économique s'est accompagné d'une explosion des troubles métaboliques depuis les années 2000, constituerait désormais la plus large population prédiabétique dans le monde, soient 390 millions de personnes estimées (35% de la population adulte).

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l'innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce l'obtention du brevet en Chine pour TOTUM-63, délivré par l'Administration Nationale Chinoise de la Propriété Intellectuelle.
Ce brevet protège la composition et l'utilisation de TOTUM-63 jusqu'en 2035, pour la prévention du diabète de type 2 et des maladies métaboliques. La Chine, dont le développement économique s'est accompagné d'une explosion des troubles métaboliques depuis les années 2000, constituerait désormais la plus large population prédiabétique dans le monde, soient 390 millions de personnes estimées (35% de la population adulte).

Sébastien Peltier, Président du Directoire de Valbiotis, commente : "L'obtention de ce brevet chinois nous honore. C'est la reconnaissance de notre savoir faire pour le développement de substances actives d'origine végétale par un troisième géant mondial, après l'Europe et les États-Unis. Dans ce nouveau territoire en pleine expansion, les maladies métaboliques et le diabète de type 2 sont des problèmes critiques de santé publique. Avec ce brevet, nous pouvons aujourd'hui envisager de mettre notre substance active TOTUM-63 à la disposition d'une très large population, dont le besoin de prévention est immense pour les maladies métaboliques. C'est une perspective enthousiasmante et un défi que nous relèverons avec beaucoup de détermination, aux côtés de notre partenaire Nestlé Health Science".

En Chine, l'émergence d'un marché considérable pour la prévention des maladies métaboliques

Depuis les années 2000 et l'accélération de son développement économique, la Chine fait face à une explosion du surpoids, de l'obésité et des maladies métaboliques associées comme le diabète de type 2.
Le changement rapide des habitudes alimentaires et des conditions de vie dans la plus grande population mondiale a conduit aujourd'hui à une situation alarmante pour les autorités chinoises : fin 2020, la Chine comptait 34% d'adultes en surpoids et 16% d'obèses, soit un adulte sur deux en situation de risque métabolique, une augmentation de 20% en 20 ans.

Conséquence attendue de cette prise de poids dans toutes les classes d'âge, les troubles de la glycémie se répandent dans le pays : les estimations les plus récentes indiquent une prévalence du prédiabète de 35% chez les adultes, quand celle du diabète de type 2 atteint près de 11%. Ces taux sont désormais équivalents à ceux enregistrés aux États-Unis, dans une population quatre fois plus nombreuse. 390 millions d'adultes seraient ainsi prédiabétiques en Chine1, contre 86 millions aux États-Unis.

Pour faire face aux nouveaux besoins de la population en matière de santé, le marché chinois des produits de santé a connu une croissance rapide, portée par des réformes de structure et le développement de la classe moyenne. En 2018, la Chine se classait ainsi au 2ème rang du marché mondial de la pharmacie (8,2% du chiffre d'affaires mondial), derrière les États-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.