Valeo : peu de réactions après les annonces

Valeo : peu de réactions après les annonces©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 19 février 2021 à 12h27

L'équipementier automobile Valeo reste stable sur les 31,60 euros ce vendredi en bourse de Paris, après avoir publié ses résultats 2020 détaillés hier soir. Le résultat net consolidé part du Groupe de l'exercice 2020 est ressorti en perte de 1.089 millions d'euros (-6,6% du chiffre d'affaires). Ce résultat net est redevenu positif de 126 millions d'euros au deuxième semestre, soit 1,3% du chiffre d'affaires. Sur l'ensemble de l'année, la marge opérationnelle hors quote-part des résultats des sociétés mises en équivalence s'est élevée à -372 millions d'euros, soit -2,3% du chiffre d'affaires.
Un dividende de 0,30 euro par action sera proposé au vote des actionnaires lors de la prochaine Assemblée générale.

Après un 1er semestre marqué par la crise de la Covid 19 qui avait fortement ralenti l'activité commerciale, Valeo a retrouvé au second semestre un niveau normal de prises de commandes. Elles atteignent 13,3 milliards d'euros (contre 10,9 milliards d'euros enregistrés sur la même période en 2019), soit 1,7 fois son chiffre d'affaires première monte sur la même période. La part des innovations dans les prises de commandes qui s'élève à 56%, confirme le bon positionnement des produits et des nouvelles technologies de Valeo dans les domaines de l'électrification des motorisations et de l'aide à la conduite.

Le scenario de base retenu par Valeo pour l'année 2021, qui correspond à la borne haute de sa guidance, est une croissance de 10% de la production automobile mondiale. Ce scenario repose sur l'hypothèse que les pertes de production du 1er semestre résultant de la pénurie de composants électroniques seraient compensées au second semestre.
Dans ce contexte, le groupe attend un chiffre d'affaires entre 17,6 et 18,2 milliards d'euros contre 16,2 milliards en 2020. L'EBITDA est prévu entre 2,25 et 2,45 milliards d'euros après 1,5 milliard d'euros en 2020.

Parmi les derniers avis de brokers, la Deutsche Bank a remonté sa cible de 25 à 28 euros en restant à 'conserver' sur le dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.