Valneva et Emergent testent leur candidat-vaccin contre le virus Zika

Valneva et Emergent testent leur candidat-vaccin contre le virus Zika©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 27 février 2018 à 06h55

L'américain Emergent BioSolutions et le français Valneva ont démarré une étude clinique pour tester l'innocuité et l'immunogénicité de leur candidat vaccin contre le virus Zika, VLA1601. La phase I sera réalisée dans une seule clinique aux Etats-Unis, sur 65 adultes sains selon deux schémas de vaccination distincts. Les premières données seront disponibles fin 2018 ou début 2019. La collaboration est le fruit de l'accord signé l'été dernier, qui prévoyait le lancement de cette étude fin 2017 ou début 2018.

Ce candidat évidemment extrêmement prometteur aux yeux du PDG de Valneva Thomas Lingelbach, a déjà démontré un excellent profil préclinique, comparable à celui du vaccin de Valneva, déjà enregistré, contre l'encéphalite japonaise, rappelle-t-il. Conformément à l'accord signé en juillet 2017 entre les deux laboratoires, la totalité des coûts de développement sera partagée en deux jusqu'à l'obtention des données de phase I aux États-Unis. Le pilotage sera assuré par Valneva jusqu'à la clôture de l'essai, via une structure de gouvernance conjointe. Une fois les résultats obtenus, Emergent pourra lever une option de développement et de commercialisation pour 5 millions d'euros. Les paiements d'étapes additionnels en faveur de la société lyonnaise pourraient ensuite monter jusqu'à 44 ME en cumulé. Valneva est aussi éligible à des redevances sur le chiffre d'affaires net du produit s'il venait à être commercialisé, et dispose d'une option de commercialisation exclusive en Europe à faire jouer avant le début d'une éventuelle phase III.

Les partenaires ont prévu de signer ultérieurement un accord de transfert de technologie vers le site de fabrication d'Emergent sur la Côte Est des Etats-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.