Valneva et l'Institut Butantan signent un accord final pour un vaccin à dose unique contre le chikungunya

Valneva et l'Institut Butantan signent un accord final pour un vaccin à dose unique contre le chikungunya©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 25 janvier 2021 à 18h33

Valneva et l'Institut Butantan, fabricant de produits immunobiologiques, ont annoncé la signature d'un accord final pour le développement, la production et la commercialisation du candidat vaccin à dose unique de Valneva contre le chikungunya, VLA1553, dans les pays à revenus faibles et intermédiaires.

Valneva et l'Institut Butantan, fabricant de produits immunobiologiques, ont annoncé la signature d'un accord final pour le développement, la production et la commercialisation du candidat vaccin à dose unique de Valneva contre le chikungunya, VLA1553, dans les pays à revenus faibles et intermédiaires.

Cette annonce fait suite à la signature d'une lettre d'intention liante en mai 2020. La collaboration s'inscrit dans le cadre du contrat de financement de 23,4 M$ que Valneva a conclu avec la Coalition pour les Innovations en Préparation aux Epidémies (CEPI) en juillet 2019.

Dans le cadre de cette collaboration, Valneva transférera la technologie de son vaccin contre le chikungunya à Butantan, qui développera, produira et commercialisera le vaccin dans les pays à revenus faibles et intermédiaires. De plus, Butantan réalisera certaines études cliniques et des études observationnelles de Phase 4 que Valneva utilisera pour répondre à certaines exigences réglementaires.

L'accord prévoit de faibles montants à titre de paiement initial et de paiements d'étapes liés au transfert de la technologie.

"L'impact dévastateur de la pandémie de COVID-19 dans le monde souligne l'importance de la vaccination pour combattre les crises de santé publique. Les épidémies de chikungunya ont impacté plus de 120 pays et affecté des millions de personnes, pourtant aucun vaccin ni traitement efficace n'est actuellement disponible pour prévenir cette maladie invalidante. Nous avons hâte de travailler avec l'Institut Butantan pour aider à traiter ce problème de santé publique et accélérer le développement d'un vaccin contre le chikungunya dans les pays à revenus faibles et intermédiaires, qui sont des zones fortement endémiques", commente Thomas Lingelbach, Chief Executive Officer de Valneva.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.