Valneva publie une trésorerie de 156 ME à la fin septembre

Valneva publie une trésorerie de 156 ME à la fin septembre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 novembre 2020 à 07h09

Le chiffre d'affaires total de Valneva ressort à 58,8 millions d'euros sur les 9 premiers mois de 2020, contre 81,4 millions sur les 9 premiers mois de 2019. Le Chiffre d'affaires total 2020 est désormais attendu à 120 millions d'euros.
Les ventes de produits sont de 45,9 millions sur les 9 premiers mois de 2020 (86,4 millions sur les neuf premiers mois de 2019) négativement impactées par la pandémie de COVID-19 et le phasage des livraisons à l'armée américaine au T4.
Les ventes de produits sur l'exercice 2020 sont désormais prévues à environ 70 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires total 2020 inclura de 35 millions à 40 millions de chiffre d'affaires provenant du partenariat avec Pfizer pour le vaccin Lyme et environ 10 millions provenant de l'activité Services et Technologies.
L'EBITDA ressort négatif de 45,2 millions sur les 9 premiers mois de 2020, contre un EBITDA positif de 3 millions sur les 9 premiers mois de 2019. L'EBITDA inclut une augmentation prévue des investissements 'R&D' de 51,7 millions, contre 23,2 millions sur les neuf premiers mois de 2019.
Avant même l'enregistrement de chiffre d'affaires lié au contrat avec le gouvernement britannique, 5,2 millions de coûts de 'R&D' liés au vaccin COVID-19 ont été inclus dans les résultats des 9 premiers mois de 2020. Les programmes Lyme, chikungunya et COVID-19 ont bien progressé comme l'illustre le niveau des investissements en 'R&D'.

La Marge brute est impactée négativement par l'enregistrement de provisions et la sous-utilisation des capacités de production dans les usines du groupe en raison de la pandémie de COVID-19. Les frais généraux et administratifs incluent des coûts additionnels liés aux plans d'options de souscription d'actions, compte tenu de l'appréciation du cours de bourse, ainsi que des coûts non récurrents liés aux dépenses générées par les accords de partenariat du groupe.

Valneva a publié une trésorerie de 156 ME à la fin septembre 2020. La prévision de trésorerie pour l'exercice 2020 attendue se situe entre 180 millions et 200 millions d'euros. Le partenariat avec le gouvernement britannique va continuer à financer le développement des capacités de production du site de Livingston et les essais cliniques du vaccin VLA2001 au Royaume-Uni.

L'EBITDA 2020 demeure significativement dépendant de l'impact de la pandémie de COVID-19 sur l'industrie du voyage et notamment de la demande pour les vaccins du voyage, de la reconnaissance comptable des chiffres d'affaires liés à la collaboration avec Pfizer, au contrat avec le gouvernement britannique, à l'accord avec CEPI pour le vaccin chikungunya ainsi que d'autres éléments n'ayant aucun impact sur la trésorerie, et est de ce fait soumis à une forte variabilité.
Valneva estime actuellement que son EBITDA devrait se situer entre un EBITDA négatif de 40 millions et un EBITDA négatif de 50 millions.

David Lawrence, directeur financier de Valneva, a indiqué : "Durant ces 9 premiers mois, Valneva est parvenu à générer d'importants retours pour ces actionnaires malgré l'impact négatif généré par la pandémie de COVID-19 sur son activité commerciale. L'excellente exécution de notre stratégie 'R&D', conjuguée aux importants partenariats conclus cette année, permet au Groupe de se trouver dans une solide position financière pour aborder l'avenir".

Thomas Lingelbach, Directeur Général de Valneva, conclut : "Ce trimestre a été marqué par d'excellents progrès pour la société - résultats initiaux positifs de nos études de Phase 2 pour Lyme, initiation d'une étude pivot de Phase 3 pour le chikungunya et signature d'un accord majeur avec le gouvernement britannique pour un vaccin contre le COVID-19. Cependant, il est également vrai que nos activités commerciales ont continué à souffrir de l'impact continu de la COVID-19 sur l'industrie du voyage. Néanmoins, nous continuons à nous concentrer sur la création de valeur pour nos actionnaires, comme l'illustre l'évolution de notre cours de bourse depuis le début de l'année 2020, et à tirer pleinement parti de nos atouts."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.