Valneva : question de comparaison

Valneva : question de comparaison©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 22 avril 2021 à 11h13

Valneva monte de 1,2% ce jeudi à 12,15 euros, alors que la société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d'importants besoins médicaux a annoncé aujourd'hui l'initiation d'une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. L'étude de Phase 3 "Cov-Compare", (VLA2001-301) va comparer lors d'une étude-pivot d'immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

Valneva monte de 1,2% ce jeudi à 12,15 euros, alors que la société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d'importants besoins médicaux a annoncé aujourd'hui l'initiation d'une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001.
L'étude de Phase 3 "Cov-Compare", (VLA2001-301) va comparer lors d'une étude-pivot d'immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

Environ 4.000 participants recevront deux doses de l'un des deux vaccins. Le critère principal de l'étude Cov-Compare sera d'évaluer la réponse immunitaire (Moyenne Géométrique des Titres (MGT) d'anticorps neutralisants spécifiques au virus SARS-CoV-2) deux semaines après vaccination avec deux doses du vaccin à quatre semaines d'intervalle. L'étude vise à démontrer statistiquement la supériorité de VLA2001 en s'appuyant sur le ratio de GMT (VLA2001/Vaxzevria). Cette étude sera menée au Royaume Uni et est soutenue par l'organisme de recherche du National Institute for Health (NIH) britannique.

"Valneva lance comme prévu son essai de phase 3 dans les temps, lui permettant de maintenir son objectif d'une potentielle AMM européenne cette année" commente Portzamparc qui constate toutefois que le vaccin sera finalement comparé à celui d'AstraZeneca, contrairement au plan initial qui prévoyait une comparaison avec des vaccins chinois à virus inactivés (même technologie que Valneva). "Le vaccin AstraZeneca a montré une efficacité de 76% contre les formes symptomatiques de la COVID-19 (85% chez les 65 ans et plus) et 100% contre les formes graves et l'hospitalisation, après deux doses d'administration. Nous maintenons nos scénarios et restons à 'renforcer' sur le dossier en visant un cours de 13,50 euros" conclut l'analyste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.