Valneva : soutenu

Valneva : soutenu©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 03 décembre 2020 à 10h59

Valneva monte de 1,2% à 6,25 euros ce jeudi, alors que la société a annoncé son intention d'accélérer le développement pédiatrique de son vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15, en collaboration avec Pfizer, via l'initiation de l'étude VLA15-221 prévue au premier trimestre 2021, sous réserve de l'approbation des autorités réglementaires.
VLA15-221 est prévue pour être une étude clinique randomisée de Phase 2 menée à l'insu des observateurs et contrôlée par placebo. Dans le cadre de cette étude, environ 600 volontaires sains (âgés de 5 à 65 ans) devraient être recrutés et recevoir des doses de 180µg de VLA15, ce dosage ayant été sélectionné sur la base des données initiales récemment générées par les deux études de Phase 2 actuellement en cours.

Si cette étude est autorisée, ce sera la première étude clinique de VLA15 à inclure une population pédiatrique âgée de 5 à 7 ans et à comparer un schéma de vaccination de trois doses injectées à zéro, deux et six mois avec un schéma de vaccination de deux doses injectées à 0 et 6 mois.

Selon les termes de cet accord, la vaccination du premier participant dans cette étude déclenchera le paiement par Pfizer de 10 millions de dollars à Valneva. Le plan de développement de Valneva, avant la signature de l'accord avec Pfizer, prévoyait de rechercher une diminution de l'âge minimum d'utilisation après avoir reçu l'autorisation de mise sur le marché. La collaboration avec Pfizer permet l'accélération du développement pédiatrique...

"La décision d'accélérer le programme confirme une nouvelle fois l'intérêt de Pfizer pour ce produit" commente Portzamparc qui rappelle que le produit est codéveloppé par Pfizer et Valneva et "bien que nous n'ayons pas d'information sur les coûts de ce programme, il devrait contribuer à renforcer
le potentiel du vaccin au moment de son arrivée sur le marché". Verdict : "acheter en visant un cours de 6,90 euros".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.