Valneva : sur les 11 euros

Valneva : sur les 11 euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 25 février 2021 à 12h35

Valneva recule de 1% de retour sur les 11 euros ce jeudi, alors que le groupe a annoncé une position de trésorerie et équivalents de trésorerie de 204,4 millions d'euros à la fin 2020, supérieure aux prévisions du groupe d'une trésorerie se situant entre 180 millions et 200 millions. La trésorerie à fin 2020 inclut 130 M$ provenant de la collaboration avec Pfizer pour la maladie de Lyme et 96,7 millions d'euros provenant de l'accord avec le Royaume-Uni pour la COVID-194.

Valneva recule de 1% de retour sur les 11 euros ce jeudi, alors que le groupe a annoncé une position de trésorerie et équivalents de trésorerie de 204,4 millions d'euros à la fin 2020, supérieure aux prévisions du groupe d'une trésorerie se situant entre 180 millions et 200 millions. La trésorerie à fin 2020 inclut 130 M$ provenant de la collaboration avec Pfizer pour la maladie de Lyme et 96,7 millions d'euros provenant de l'accord avec le Royaume-Uni pour la COVID-194.

Le Chiffre d'affaires total de Valneva est de 110,3 millions d'euros en 2020, contre 126,2 millions en 2019. Les ventes de produits sont de 65,9 millions d'euros en 2020 (129,5 millions en 2019) affectées par l'impact de la pandémie de COVID-19 sur l'industrie du voyage. Le chiffre d'affaires total 2020 inclut 31,6 millions provenant du partenariat avec Pfizer pour Lyme et 12,8 millions provenant de l'activité Technologie et Services.

La perte d'EBITDA est au final de 45,2 millions en 2020, reflétant une augmentation des investissements en 'R&D' et un recul des ventes (comparé à un EBITDA positif de 7,8 millions en 2019). L'EBITDA inclut une augmentation prévue des investissements 'R&D' de 84,5 millions en 2020, contre 38 millions en 2019. Les programmes de vaccins contre la maladie de Lyme, le chikungunya et la COVID-19 ont bien progressé en 2020. 19 millions d'investissements 'R&D' dans le programme COVID-19 sont inclus dans les résultats 2020.

Coûts additionnels

La Marge brute est impactée négativement par l'enregistrement de provisions et la sous-utilisation des capacités de production dans les usines du groupe en raison de la pandémie de COVID-19. Les frais généraux et administratifs incluent des coûts additionnels liés aux plans d'options de souscription d'actions compte tenu de l'appréciation du cours de bourse, ainsi que des coûts non récurrents liés aux dépenses générées par les accords de partenariat du groupe...

A ce stade, le groupe ne fournit pas d'estimations de revenus concernant son programme contre la COVID-19. L'importance de ces estimations pour le Groupe requiert qu'elles soient fondées sur des informations solides.
Concernant les activités non liées au programme VLA2001, le Groupe prévoit pour 2021 un chiffre d'affaires total, hors VLA2001, de 100 millions à 115 millions d'euros et des dépenses de 'R&D', hors VLA2001, de 65 millions à 75 million d'euros. Parmi les derniers avis d'analystes, Bryan Garnier a revalorisé le dossier de 10,4 à 15 euros en restant à 'acheter'.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.