Velcan : cession de projet en Indonésie

Velcan : cession de projet en Indonésie©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 21 décembre 2017 à 18h01

Velcan a annoncé la cession de la totalité de sa participation dans le projet hydroélectrique Sukarame (7 MW) situé dans le Sumatra, vendu à un producteur indépendant d'énergie Indonésien.

Depuis mars 2016, la construction du projet était suspendue en raison des incertitudes tarifaires et de l'absence de PPA. Le groupe avait démarré fin 2015 les activités de pré-construction, après une augmentation du tarif de rachat (132$/MWh pour les 12 premières années, et 82,5$ pour les 8 années restantes), décidé par le Ministère de l'Energie et des ressources minérales.

"Cependant, PLN (la compagnie nationale étatique d'électricité, seul acheteur autorisé en Indonésie), a refusé de se conformer à cette réglementation et d'acheter l'électricité, affirmant que ce nouveau FIT était trop élevé", relate le groupe. Des discussions ont eu lieu et ont abouti en août 2017 à un nouveau tarif, qui doit maintenant être négocié avec PLN, et soumis à un plafond de 100% du BPP provincial, qui est le coût d'approvisionnement local de PLN. Dans la West Lampung Regency, où se trouve le projet, ce plafond de BPP est de 1034 Rp par kWh (7,6$ au taux de change actuel). Cela signifie que le tarif maximum pour le projet Sukarame qui peut être négocié avec PLN est de 76$/par MWh, soit à peine 60% du tarif sur la base duquel la décision d'investissement a été prise initialement.

Les coûts du projet Sukarame étaient déjà totalement dépréciés au 31 décembre 2016. Le prix de vente, confidentiel à ce stade, "ne permet qu'un recouvrement partiel de ces coûts, compte tenu des faibles taux de rentabilité interne prévus suite au nouveau tarif".

La petite taille du portefeuille du groupe en Indonésie (désormais le seul projet Redelong, 18 MW) ne justifie pas économiquement une présence opérationnelle complète dans le pays, et le groupe mène des discussions avec des partenaires et des investisseurs potentiels pour prendre en charge le développement majoritaire du projet Redelong.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Velcan : cession de projet en Indonésie
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article : 80 km/h sur route : la Sécurité routière argumente
    Statut : refusé Il y a 5 heures Le 21 12 2017 à 12 38


    Et avec l'accident de train de Millas...on diminue la vitesse des trains à 80 Km/h?

    Sécurité routière !
    Qu'elles sont les raisons qui pousseraient à diminuer la vitesse ?
    La sécurité et la pollution répond-on !

    La sécurité, on parle de quoi exactement? on parle des accidents de scooter et de deux roues en ville, on parle des piétons renversés en ville parce que le chauffeur de l'auto était occupé par l'envoi d'un SMS, on parle de l'endormissement du chauffeur de l'auto, on parle d'un chauffeur alcoolisé, on parle des vacanciers qui dans un état d'hystérie ne savent plus ce qu'il font, ... on parle des parisiens qui débarquent de la ville et pensent toujours être sur le périph ?

    Elles sont ou les statistiques qui donneraient les chiffres cas pas cas, de façon à ce que les Français sachent....?

    En Angleterre, la vitesse est supérieure et le nombre d'accidents moindre ! Alors on peut s'interroger sur la crédibilité des assertions consistant à dire : diminuons la vitesse il y aura moins d'accident cela fait partie d'affirmations qui relèvent plus de l'Idéologie que d'une démarche raisonnée, un peu à l'image de ces socialistes qui affirment que la France peut arrêter 25 réacteurs nucléaires et qui laissent le soin à un écologiste de venir dire que ce n'était qu'un mensonge.

    La vitesse ! Il y a quelques temps un accident de TGV s'est produit dans l'Est de la France, a-t-on jugé nécessaire de venir expliquer qu'il fallait diminuer la vittesse des trains ? non, on a cherché les vrais causes de l'accident !

    Les accidents d'avions se produisent régulièrement, a-t-on jugé nécessaire de diminuer la vitesses des avions ?
    Des accidents de cars....?
    Les accidents de deux roues ....

    Tout cela n'est que de l'enfumage car derrière cela c'est encore le conducteur qui va se trouver sur la route pour travailler qui va être considéré comme un coffre fort à deux pattes que des bandits manchots automatisés vont s'empresser d'alléger.


    Quant-à la pollution, on parle de quoi, on évoque quoi ? Personne ne dit rien sur le sujet. Les voitures ont tellement évoluées sur les filtres à particules, sur une diminution des consommations de carburant, que ça en devient ridicule d'expliquer que le fait de diminuer de 10 KM/ H va réduire la pollution. Un véhicule équipé d'une boîte six vitesses ne pourra plus que rouler en 5 eme et dans ce cas et c'est des données constructeurs, la consommation s'en trouvera augmentée.

    mais si en France, on ne veut plus prendre de risque, ne plus polluer , le mieux est encore de ne rien faire et de laisser toutes les voitures à l'arrêt.

    Ca ne mettra pas longtemps pour mettre tous ces fonctionnaires qui pensent que la vie active dans le privé se passe à leur rythme...la société sera bien vie à l'arrêt. va-t-il falloir en arriver là en France ?

    Si on veut absolument diminuer une vitesse pour la sécurité de la France, c'est la vitesse de l'accroissement des dépenses publiques qu'il conviendrait de réduire.

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article : Bercy : la rémunération des hauts fonctionnaires épinglée par la Cour des comptes
    Statut : refusé Il y a 4 heures le 21 12 2017 à 12 55

    on comprend pourquoi un organisme Européen classe la France en tête des enfers fiscaux; nous avons 750 fonctionnaires payés, allez disons 150 000 euros en moyenne, qui établissent des listes de paradis fiscaux....