Velcan : extension d'autorisation techno-économique pour les projets Heo et Tato-1

Velcan : extension d'autorisation techno-économique pour les projets Heo et Tato-1
Le barrage de Moiry, en Suisse

Boursier.com, publié le lundi 24 septembre 2018 à 17h36

L'Autorité centrale de l'électricité (Central Electricity Authority) du Ministère indien de l'énergie a prolongé les autorisations technico-économiques (TECs) qu'elle avait délivrées le 28 juillet 2015 au projet hydroélectrique de Heo (240 MW) et le 28 octobre 2015 au projet hydroélectrique Tato-1 (186 MW).

Les deux TECs, initialement accordées pour une durée de validité de 3 ans selon la réglementation C.E.A, avaient approuvé après un examen détaillé les études de faisabilité, les caractéristiques techniques, caractéristiques économiques, estimations de coûts et caractéristiques de production du tandem hydroélectrique de 426 MW formé par ces 2 projets. Les TECs sont essentielles au processus de développement car elles gèlent les paramètres techniques des projets, lesquels constituent la base des autres autorisations et procédures telles que, par exemple, les études et autorisations environnementales, l'acquisition de terres, les permis d'utilisation des terrains ou les études de connexion au réseau de transmission.

Après avoir réévalué les progrès et la situation des projets, et après avoir reçu une non-objection du gouvernement de l'Arunachal Pradesh, la CEA a accordé cette première prolongation pour une durée standard de 2 ans, sans modifier les paramètres techno-économiques approuvés en 2015.

Compte tenu des discussions en cours avec le gouvernement de l'Arunachal Pradesh concernant la signature d'un accord de concession amendé pour les puissances actuelles de 240 MW et 186 MW, les extensions des TECs ont été accordées sous réserve de la signature d'un tel amendement et du règlement de frais administratifs relatifs. A ce stade, les négociations concernant les termes du contrat de concession amendé, notamment quant aux frais administratifs, sont toujours en cours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.