Veolia Environnement : sur un siège éjectable au Gabon !

Veolia Environnement : sur un siège éjectable au Gabon !©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 16 février 2018 à 20h28

Veolia Environnement est confronté à une situation de crise ouverte au Gabon. Le gouvernement de ce pays d'Afrique centrale a en effet annoncé vendredi la saisie temporaire par l'Etat gabonais de la SEEG, filiale à 51% du groupe français. Le gouvernement a aussi précisé avoir l'intention de résilier le contrat de distribution de la Société d'énergie et d'eau du Gabon.

La SEEG, qui détient le monopole de la distribution d'eau et d'électricité au Gabon, avait été privatisée en 1997 au profit de Veolia. La société fait toutefois l'objet depuis des années de critiques récurrentes de la part du gouvernement au sujet de coupures de courant et d'eau qui affectent son réseau.

Veolia demande à l'Etat gabonais de "respecter les règles de droit applicable"

La SEEG a réagi vendredi en regrettant "la décision soudaine prise ce jour par le Ministère de l'Eau et de l'Energie du Gabon de rompre la convention de concession et l'usage brutal des forces de l'ordre gabonaises qui ont réquisitionné l'entreprise". Dans un communiqué, la filiale de Veolia demande que "l'Etat Gabonais respecte les règles de droit applicable" dans le cadre du contrat de concession.

De son côté, le ministre gabonais de l'Eau et de l'Energie, Patrick Eyogo Edzang, a précisé dans un communiqué qu'une structure ad hoc gérera la SEEG pendant une période de transition et "finalisera la rupture contractuelle avec Veolia conformément aux lois applicables".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.