Veolia, soupçons de cartel en Ile-de-France

Veolia, soupçons de cartel en Ile-de-France
Logo Veolia environnement

Boursier.com, publié le mercredi 14 mars 2018 à 07h05

Veolia va lancer une enquête interne après les révélations conjointes de plusieurs médias, au nombre desquels 'Le Monde' et 'Cash Investigation', sur des soupçons d'entente sur le marché des eaux usées en Ile-de-France.

Les informations obtenues par les journalistes laissent penser que le Parquet national financier a lancé une enquête préliminaire, après la plainte d'un concurrent italien qui s'estimait évincé par les pratiques concertées de ses concurrents français. Le patron de l'entreprise concernée, Passavant, vise notamment le contrat de refonte de l'usine de prétraitement de Clichy-la-Garenne, obtenu pour 341 millions d'euros par un groupement comprenant OTV, une filiale de Veolia, auprès du Syndicat interdépartemental pour l'assainissement de l'agglomération parisienne (Siaap). Les dirigeants d'OTV ont contesté auprès de Reuters la version de leur concurrent, l'accusant même de les avoir " fait chanter ". Marco Schiavo possède des enregistrements des échanges. 'Le Monde' souligne que les contrats du Siaap sont régulièrement adjugés à OTV (Veolia), Suez (Degrémont) ou à la Saur (Stereau). Un peu comme partout ailleurs en France en somme.

Chez Veolia, le responsable de la conformité a été saisi par le PDG, Antoine Frérot. Le groupe avait déjà été secoué fin 2016 par une affaire de grave conflit d'intérêt qui avait nécessité l'intervention de son patron.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU