Veolia / Suez : Bertrand Camus n'en démord pas

Veolia / Suez : Bertrand Camus n'en démord pas©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 07 septembre 2020 à 10h49

Bertrand Camus en remet une couche. Le patron de Suez, qui avait dernièrement jugé "particulièrement hostile" l'offre de rachat par Veolia Environnement, a indiqué au cours du week-end que "l'opération proposée par Veolia est aberrante pour Suez et funeste pour la France". Dans un entretien accordé au 'Figaro', le directeur général de Suez parle d'une "d'une tentative de déstabilisation majeure d'une entreprise phare de notre pays. C'est une opération financière opportuniste, avec une démarche baroque. Elle sous-valorise les actifs de Suez". "Veolia ne propose pas un projet industriel. Il propose de démanteler 40% de notre activité en France", ajoute le dirigeant. "Ce projet sous-estime complètement les enjeux de la concurrence et les risques d'exécution".

Il y a huit jours, Veolia a proposé de racheter l'essentiel de la participation d'Engie dans Suez (29,9% sur un total de 32%) pour 15,50 euros par action, soit un montant de 2,9 milliards d'euros, avant de lancer une offre sur le reste du capital de Suez et former avec son rival un "grand champion mondial français" du traitement de l'eau et des déchets.

Si les obstacles à ce mariage semblent nombreux, certains veulent y croire à l'image du directeur de la Caisse des dépôts. "La création d'un champion national nous semble une bonne chose (...) Il est possible qu'un accord amical soit préparé", a ainsi déclaré Eric Lombard. La CDC est actionnaire de Veolia à hauteur de 5,7%..

Vos réactions doivent respecter nos CGU.