Verallia : tout bon !

Verallia : tout bon !
alcool, verre

Boursier.com, publié le mercredi 24 février 2021 à 14h22

La très solide publication de Verallia est logiquement saluée par le marché ce mercredi avec un titre qui grimpe de 2,3% à 30,9 euros. Le groupe verrier a dégagé l'an passé un Ebitda ajusté de 626 ME (+1,7% et +7,6% à taux de change et périmètre constants) pour un chiffre d'affaires de 2,54 MdsE, en repli limité de 1,9% (+2,1% à taux de change et périmètre constants). Le résultat net ressort à 210 ME contre 125 ME en 2019.

La très solide publication de Verallia est logiquement saluée par le marché ce mercredi avec un titre qui grimpe de 2,3% à 30,9 euros. Le groupe verrier a dégagé l'an passé un Ebitda ajusté de 626 ME (+1,7% et +7,6% à taux de change et périmètre constants) pour un chiffre d'affaires de 2,54 MdsE, en repli limité de 1,9% (+2,1% à taux de change et périmètre constants). Le résultat net ressort à 210 ME contre 125 ME en 2019.

La direction affiche une confiance raisonnable d'atteindre dès 2021 les objectifs moyen terme de 2022, réaffirmés en juillet dernier, tout en déployant sa feuille de route ESG.

Barclays ('surpondérer') évoque des résultats bons dans tous les domaines. Les perspectives sont également solides, avec des prévisions de bénéfices supérieures aux estimations de l'analyste et une baisse de l'endettement. La résilience des canaux de vente off-trade a stimulé l'activité et l'entreprise reste bien placée pour une reprise cyclique une fois que les restrictions auront été assouplies.

"Excellent en tout point", affirme de son côté Oddo BHF. La valorisation reste modeste sur la base de 8 fois l'EBITDA 2021 et 13 fois l'EBIT, en ligne avec les références historiques mais affichant toujours une décote de plus de 15% par rapport aux comparables, souligne l'analyste. Le broker rappelle également les engagements pris en matière ESG avec la volonté de renforcer l'économie circulaire et la réduction des émissions de CO2. Enfin, un dividende de 0,95 euros sera distribué. De quoi rester à 'surperformer' avec 36 euros dans le viseur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.