Verimatrix : comptes publiés

Verimatrix : comptes publiés©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 29 juillet 2019 à 07h14

Verimatrix annonce un CA consolidé (IFRS) de 32,5 millions de dollars au T2, en hausse de 162% sur un an, porté par le revenu incrémental issu de l'acquisition de Verimatrix, Inc en février 2019. Le chiffre d'affaires pro forma ajusté au S1 est de 60,8 millions de dollars.
La croissance de l'EBITDA pro forma ressort au S1 2019 à 10 M$ (16,5% du CA) contre 5,7 millions de dollars au S1 2018.

La société a généré une perte opérationnelle consolidée de 6,0 millions de dollars au premier semestre 2019, contre un bénéfice opérationnel de 0,8 million de dollars au premier semestre 2018. La perte opérationnelle est due principalement aux éléments suivants :

une charge ponctuelle relative aux coûts d'acquisition de Verimatrix, Inc. pour 2,9 millions de dollars (des honoraires et commissions à hauteur de 2,4 millions de dollars et une provision pour bonus de rétention à hauteur de 0,5 million de dollars) et à la mise en oeuvre du plan de synergies de coûts pour 4,5 millions de dollars ;
la dépréciation d'actifs non utilisés5 à hauteur de 8,6 millions de dollars ;
une série d'éléments sans incidence sur la trésorerie pour 3 millions de dollars, à savoir : une dotation aux amortissements liée aux actifs incorporels reconnus dans le cadre des acquisitions réalisées par la Société ces dernières années (Metaforic en 2014, Meontrust et SypherMedia en 2017 et Verimatrix, Inc. en 2019) pour 2,5 millions de dollars, et charges liées aux paiements fondés sur les actions à hauteur de 0,5 million de dollars.

Excluant ces éléments exceptionnels, la Société aurait enregistré un résultat opérationnel ajusté de 12,7 millions de dollars, soit 24% du chiffre d'affaires consolidé (contre 2,7 millions de dollars au premier semestre 2018).

Résultat financier

La Société a enregistré une perte financière de 2,2 millions de dollars au premier semestre 2019, attribuable principalement aux frais financiers sur l'emprunt obligataire de 54 millions de dollars souscrit pour assurer le financement de l'acquisition de Verimatrix (emprunt obligataire in fine à échéance 2026, pour 1,8 million de dollars, et obligations convertibles à échéance 2022 pour 1 million de dollars).

Résultat net consolidé

Au premier semestre 2019, la société a réalisé une perte nette consolidée (IFRS) de 6,5 millions de dollars contre un bénéfice net de 1,8 million de dollars au premier semestre 2018. Ce résultat découle de la perte opérationnelle sur les activités poursuivies de 6,0 millions de dollars, des frais financiers nets de 2,2 millions de dollars et d'un profit ponctuel sans incidence sur la trésorerie de 1,7 million de dollars sur l'activité semi-conducteurs abandonnée, en conséquence de la reprise d'une provision enregistrée en 2016 après la cession de cette activité, et qui est devenue sans objet.

Situation financière

Au 30 juin 2019, la trésorerie consolidée de la Société s'élève à 14,1 millions de dollars, contre 47,4 millions de dollars au 31 décembre 2018.
L'endettement net s'établit à 61,1 millions de dollars au 30 juin 2019, contre une trésorerie nette 32,8 millions de dollars au 31 décembre 2018. La trésorerie/dette nette est une mesure non définie par les normes IFRS. Elle se constitue de la trésorerie disponible, des équivalents de trésorerie et des placements à court terme, déduction faite des découverts bancaires, des dettes financières, notamment les obligations au titre de la norme IFRS 16 portant sur les engagements relatifs aux contrats de location, les emprunts bancaires, les dettes privées, et la composante dette des obligations convertibles en actions (OCEANE) à échéance 2022 émises par la Société.

L'activité opérationnelle avant variation du besoin en fonds de roulement a généré 6,4 millions de dollars de flux de trésorerie au premier semestre 2019 contre 2,1 millions de dollars au premier semestre 2018 qui excluait Verimatrix, Inc. La variation du besoin en fonds de roulement a absorbé 15,7 millions de dollars en conséquence du besoin en fonds de roulement incrémental de Verimatrix, Inc. qui a été consolidé depuis le 1er mars 2019.

A la réalisation de l'acquisition de Verimatrix, Inc., la société a décaissé 129,1 millions de dollars, net de la trésorerie reprise (pour 18,8 millions de dollars). Pour financer l'acquisition de Verimatrix, la Société a utilisé 33,9 millions de dollars de sa propre trésorerie (hors les coûts relatifs à l'acquisition et à son financement), a levé 60,0 millions de dollars (52,5 millions d'euros) de capital et autres fonds propres et émis un emprunt obligataire privé de 54 millions de dollars (emprunt in fine à échéance 2026).

Dans le cadre de la nouvelle organisation, la rationalisation et la plan de synergies de coûts pleinement mis en oeuvre, les synergies de coûts prévues sont de 12,5 millions de dollars sur une base annuelle, soit 25% au-dessus des objectifs.

2019 : priorité à l'intégration de Verimatrix, Inc. et à la réalisation des premières synergies de coûts supérieures aux attentes.
2021 : chiffre d'affaires de 150 millions de dollars et marge d'EBITDA de 26,5%.

Commentant ces résultats, Amedeo D'Angelo, Président-directeur général de Verimatrix, a déclaré : "Le premier semestre 2019 a été particulièrement intense. Après avoir finalisé l'acquisition de Verimatrix le 28 février, nous avons mis en place, le 1er avril, notre nouvelle organisation afin de combiner nos forces et tirer le meilleur de notre expertise en matière de sécurité et de notre portefeuille de solutions qui couvre différents secteurs d'activité en pleine transition vers des solutions de sécurité basées sur une approche logicielle et sur le Cloud. En même temps, nous avons bénéficié de la croissance retrouvée de Verimatrix, Inc. qui avait enregistré une performance inhabituellement faible au premier trimestre, tout en capitalisant sur la dynamique de croissance des activités historiques d'Inside Secure. Au cours du premier semestre, nous avons exploité nos positions respectives pour continuer à répondre aux nouveaux besoins en matière de sécurité qui ne cessent d'apparaître dans l'industrie du Divertissement tout en tirant parti de notre portefeuille différencié et avancé de produits de Silicon IP pour satisfaire la demande sur des marchés en croissance tels que les centres de données, les réseaux et l'Internet des objets.
Après avoir réalisé un examen approfondi de notre plan de synergies de coûts, nous l'avons mis en oeuvre plus rapidement qu'anticipé et en dépassant notre objectif. Notre organisation est désormais en place et nous prévoyons de générer 12,5 millions de dollars de synergies des coûts sur une base annuelle à partir de 2020.
Enfin, notre nouvelle dénomination sociale Verimatrix illustre plus que jamais une vision et une offre de solutions élargies pour offrir à nos clients la meilleure proposition de valeur dans la sécurité tout en saisissant les opportunités commerciales afin de constituer un acteur de premier plan dans les solutions de sécurité basées sur une approche logicielle".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.